PER - Stage national "Cadets" 16/17_lg1

logo PPF 2017 ld.png
Picto Car Pis Plt.jpg
Cette année encore et jusqu'aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, la détection et l'entraînement des plus jeunes tireurs seront pris en charge par la Fédération au sein de sa Direction Technique Nationale.

Les résultats obtenus au niveau international lors de l'olympiade qui vient de s'achever montrent en effet que nos jeunes internationaux peuvent rivaliser avec les meilleurs tireurs du monde. A Rio, Jean Quiquampoix (20 ans), médaille d'argent et Alexis Raynaud (21 ans), médaille de bronze, en sont les meilleurs exemples. C'est dans la poursuite de cette voie que s'inscrivent les stages nationaux cadets qui ont pour objectif de proposer à nos tireurs les meilleures conditions de progression afin de leur permettre l'accès à un très haut niveau de pratique et de performance.

C'est dans cet esprit que s'est déroulé à Bordeaux, du 24 au 28 octobre 2016, le premier stage national regroupant les meilleurs cadets issus des disciplines olympiques. Ces tireurs ont été recrutés soit par rapport au classement national jeunes, soit en raison des capacités que les entraîneurs nationaux ont détectées chez eux. Cette première action de la saison 2016/2017 a donc réuni l'ensemble des collectifs nationaux cadets. Jusqu'à présent, cette action, qui se déroulait traditionnellement pendant les vacances de la Toussaint, était éclatée sur le territoire national. Cette année, il a été décidé de regrouper tous les membres des collectifs de travail afin de leur proposer des activités communes. De plus, pour la première fois, des collectifs cadets en Pistolet vitesse 25 m, en Skeet et en Fosse olympique ont été mis en place et conviés à participer.

Au total, 46 jeunes ont été convoqués et 38 ont répondu présent. Du côté de l'encadrement, ce ne sont pas moins de 25 personnes qui ont été mobilisées en tant qu'entraîneurs ou intervenants. Au delà de la recherche de cohésion du groupe, l'objectif de ce stage était de travailler sur les fondamentaux techniques de chaque épreuves. Compte tenu du nombre important de stagiaires, les pas de tir du club des Girondins de Bordeaux et du Ball Trap Club Dubourdieu à Cestas ont été mobilisés, en complément de ceux du CREPS de Bordeaux.

Sept groupes ont été définis :
  • le groupe de Skeet olympique sera géré et suivi par Anthony Szewc,
  • celui de la Fosse olympique par Eric Delaunay, Joël Laumaillé viendra les renforcer,
  • le groupe de Pistolet vitesse 25 m sera encadré par Frédéric Lamolle, épaulé par un spécialiste de cette épreuve.
  • le groupe Carabine sera scindé en une zone Nord gérée et suivie par Jérémy Monnier, aidé par Rémi Moréno-Flores et par Martial Anstett.
  • celui de la zone Sud sera sous la responsabilité de Jean-François Roselier aidé par Patrick Capéran.
  • pour le Pistolet Nord, c'est Julien Boutmard qui s'en chargera, assisté par Clémentine David.
  • le Pistolet Sud sera dirigé par Frédéric Lamolle assisté de Franck Dumoulin et de Claudette Fréchet.
Nombre de ces encadrants étaient déjà en poste l'an passé, ce qui assurera dès le début une stabilité certaine dans le travail, mais nous comptons également beaucoup sur les nouveaux cadres pour apporter leur vision sur cette partie du Parcours de l'Entrainement Régional (PER) géré par la fédération.

PERstage 10m au pôle.jpg
PERstage Drole de travail au pistolet.JPG

Il y a aussi des nouveautés cette année concernant le contenu de ce premier stage, des ateliers ayant été ajoutés. Les tireurs ont ainsi pu bénéficier de l'aide de Patrick Biebuyck, armurier des équipes de France, pour les vérifications et les réparations du matériel détenu. Une séance de 30 minutes a été proposée à chacun pour une évaluation kiné. Le groupe des garçons a rencontré Alexandre Auffret et celui des filles Marie-Alix Festal (ce sont les deux kinésithérapeutes attachés au Pôle de Bordeaux). Le but était d'établir un bilan individuel et collectif pour évaluer la condition physique des tireurs et les éventuels traumatismes liés à la pratique de nos disciplines (tendinopathie et autre...).

De courtes plages d'information ont également aussi été ménagées. Il s'agissait de sensibiliser les stagiaires aux domaines de l'arbitrage, du médical et de la prévention sur le dopage, de la formation d'animateur de club et de la préparation physique. Tout ceci a été possible grâce à l'aide et aux intervention de Francis Le Palud et de Guy Schlétus (arbitres internationaux Cible et Plateau), de Jean De Wilde (médecin des équipes de France), de Marie Laduche (jeune arbitre) et de Henry Smirnow (jeune animateur) et pour le travail de gainage et d'étirement de la participation d'Elodie Rouve (kinésithérapeute membre du service médical et d'évaluation du CREPS).

Une autre intervention a été faite par Elodie Cottin avec pour thème les Pôles et les équipes de France juniors. Enfin, deux témoignages relatifs à la carrière de sportif de Haut Niveau ont été apportés par Franck Dumoulin et par Jérémy Monnier.

PERstage Exercice de gainage.jpg
PERstage Moment de repos.JPG
PERstage Physiologie et anatomie.jpg


A l'issue de cette première semaine très enrichissante, nos jeunes sportifs sont repartis contents et satisfaits du travail accompli dans la bonne humeur mais aussi avec le sérieux indispensable à leur progression. Trois autres actions de ce type seront mises en place par chacun des sept groupes de travail ci-dessus pendant les vacances de Noël, de février et de Pâques. Par ailleurs, les membres de ces collectifs pourront être sélectionnés pour participer à des compétitions nationales et internationales de leur niveau.

Nous leur faisons confiance pour leur plein engagement au profit de la performance et nous leur souhaitons les meilleurs résultats pour cette saison.


_lg1