8e Grand Prix de France 2018

17 au 21 janvier 2018 Fleury-les-Aubrais

ReportageRésultats

Résultats



EN UNE GP France ISSF 2018 - Reportage


 mini logo SIUS.jpg
Logo GP 2017 seul.png   mini Facebbok.jpg

Reportage photo

Légende : 2018- 8 GPF ISSF

Reportage photos du 8ème Grand Prix de France 10 mètres ISSF maj le 24 01 2018



JEUDI 18 JANVIER 2018

Aujourd'hui débutent les premiers matchs de ce 8e Grand Prix de France. Plus de 10 nations sont représentées cette année pour un total de 194 pistoliers et carabiniers.

Le matin, les carabiniers Seniors et Juniors Garçons ouvrent le bal à partir de 7 h 45. Les Dames et Juniors Filles s'élancent à leur tour à 10 h 00. Les premières finales Carabine 10 mètres débutent dans l'ambiance chaleureuse offerte comme toujours par le stand de Fleury-les-Aubrais peu avant midi. Les cérémonies de podiums ont lieu à l'heure du déjeuner.

À l'issue du match de qualification, Samira Huard (ligue de Normandie) réalise la meilleure performance de la matinée avec 624,7. Les féminines semblent s'être plutôt bien adaptées au changement de règlement, puisque leurs scores sont relativement homogènes avec ceux de leurs confrères masculins.

GPF 2018_gpfrance_18012018_2_16.jpg
En finale, Etienne Germond (INSEP) chez les Seniors et Paul Mérandon (Pôle Wattignies) en Juniors Garçons devancent leurs adversaires et remportent ce premier match dans leurs catégories respectives.

Notons également la bonne performance d'Océanne Muller (PER). Elle s'impose sur ce match Juniors Filles après une finale de haute lutte avec Clémentine Krumm (France). Podium exclusivement français en Dames, avec la victoire de Jennifer Olry devant Marie Fayolle et Judith Gomez.

GPF 2018_gpfrance_18012018_2_5.jpg
Après la pause déjeuner, les pistolières Dames et Juniors Filles entrent en lice. Les Seniors et Juniors Garçons commencent leur match plus tard dans l'après-midi.

Lors de ce premier match de Pistolet 10 mètres, les écarts se révèlent parfois conséquents à la fin du match de qualification. Il y a jusqu'à 20 points de différence entre la première place du classement et le dernier strapontin qualificatif en finale chez les Dames et les Juniors Garçons.

L'Espagnol Rafael Sanchez Lopez est à créditer du plus haut score au Pistolet avec 579 au cours de cette manche. Les soeurs Goberville suivent la cadence à 4 et 5 points de cette marque.

GPF 2018_gpfrance_18012018_5_35.jpg
Néanmoins, Céline finit par s'imposer en finale, malgré la belle opposition proposée par sa compatriote Mathilde Lamolle. Sonia Franquet (Espagne), habituée des rendez-vous internationaux, s'empare de la troisième position.

Carmelo Rodriguez Fernandez (Espagne) termine sur la plus haute marche du podium chez les Seniors. Il lui a fallu beaucoup de concentration et d'abnégation pour devancer au finish Florian Fouquet. Le Français avait par ailleurs été poussé jusqu'au shoot-off par l'Azéri Ruslan Lunev afin de s'octroyer la seconde place.

Les deux jeunes espoirs français Mathilde Jedrzejewski et Edouard Dortomb ont dominé leur finale quasiment de bout en bout. Ils sont ainsi logiquement couronnés tous deux en tête du classement. Les tireurs se retrouvent sur le stand de Fleury-les-Aubrais le lendemain pour les épreuves par équipes mixtes.

VENDREDI 19 JANVIER 2018

Les premiers à s'exprimer sont les juniors à la carabine, suivis des seniors.

Deux équipes des Jeunes Talents (Groupe PER) parviennent à se hisser en finale chez les Juniors. Ils accompagnent Florence Ferriol et Lucas Kryzs (France), devant à l'issue des qualifications. Côté Seniors, l'équipe espagnole établit le meilleur score de la matinée avec un 827,7 au cumul des coéquipiers.

Ensuite, place à l'ambiance électrique si particulière aux finales. Samira Huard et Mickaël D'Halluin réalisent une performance de feu. Malgré une petite frayeur sur la fin, leur régularité les propulse au sommet après une finale agréable à suivre, marquée par un enchaînement de 10,7 lors des coups éliminatoires.

GPF 2018_gpfrance_19012018_1_18.jpg
Plus tôt, les juniors français ont eu raison de leurs concurrents hispaniques et confirment leurs bonnes dispositions entrevues en qualification. L'après-midi le tour vient aux pistoliers en équipes mixtes. Les juniors s'affrontent en premier.

La phase qualificative a vu l'équipe composée de Sandrine Goberville et Mathieu Périé prétendre à la victoire finale avec un total de 768 prometteur. Deux couples français arrivent ex-æquo en tête du classement jeunes : Tiffanie Brabant et Rémi Favier ont donc les mêmes prétentions au titre que Mathilde Jedrzejewski et Édouard Dortomb.

Cependant, la vérité des qualifications n'est pas celle des finales ! La troisième équipe française s'impose en effet après 42 coups. Annabelle Pioch et Laurent Cussigh devancent sur le fil leurs partenaires.

Par la suite, le tandem Goberville-Fouquet démontre à nouveau toute sa complémentarité au cours de la finale Adultes. Après un départ quelque peu poussif, Céline et Florian enchaînent les bons 10 et font office de rouleau compresseur pour leurs opposants. Sonia Franquet et David Iglesias n'ont certes pas démérité, mais cette association a un bel avenir.

Après l'effort le réconfort, le podium des équipes mixtes pistolet permet de célébrer ces lauréats. La ligue de Tir du Centre-Val de Loire, présidée par M. Gilles Dumery, et le directeur de compétition Julien Boutmard invitent en début de soirée tous leurs convives à un cocktail de bienvenue. Accompagnés par leur souriante équipe de bénévoles, l'occasion est parfaite pour accueillir les nouveaux tireurs du lendemain.

SAMEDI 20 JANVIER 2018

Honneur aux dames, les pistolières Juniors Filles et Dames entament cette dernière journée à 7 h 45. Par la suite à 10 h 00, arrive le tour des Seniors et des Juniors garçons.

GPF _gdx0264.jpg
Le match qualificatif ne réserve que peu de surprises en Dames, puisque les trois mêmes tireuses (Sandrine et Céline Goberville, suivies de Sonia Franquet) réalisent les meilleures performances. Les 578 points de Sandrine constituent par ailleurs la plus haute marque de la matinée. Tiffanie Brabant et Gloria Fernandez Caballero (Espagne) surpassent de leur côté le match Juniors Filles.

La deuxième session de soixante coups du matin voit Gaudéric Pairoux prendre les devants avec Ruslan Lunev, tous deux auteurs de 576 points en Seniors. Un résultat similaire à celui d'Edouard Dortomb en Juniors, qui témoigne de sa forme actuelle sous les yeux de ses supporters.

GPF _gdx0355.jpg
Le jeune français n'a malheureusement pu réussir le doublé, puisque son compatriote Laurent Cussigh vient troubler l'issue du match avec une finale maîtrisée de bout en bout. Il finit troisième derrière le surprenant Tom Stepanoff, passé par tous les états lors de ces vingt-quatre coups. Les finales juniors n'offrent définitivement que peu de suspense. En effet, la finale du second match Juniors Filles consacre Camille Jedrzejewski, sérieuse et presque pas inquiétée malgré de petits accrocs.

La lutte et la tension étaient plus présentes en finales Adultes. Même s'ils ont constamment gravité autour de la première place, Sandrine Goberville et le revenant David Lorain n'ont pas relâché leurs efforts et finissent par creuser le trou lors des deux derniers coups. Les familles Goberville et Jedrzejewski repartent comblées de Fleury-les-Aubrais et bardées de lots à base de produits régionaux.

La cérémonie de remises de la mi-journée est également l'occasion de célébrer la jeune espagnole Fernandez Caballero. Seconde de la finale Pistolet 10 mètres Juniors Filles le jour de ses 17 ans, Gloria a pu profiter de ce moment et savourer les chants enthousiastes de ses partenaires et d'un public d'abord timide pour son anniversaire.

GPF _gdx0468_1.jpg
Cet après-midi, les carabiniers concourent pour leur deuxième match de ce Grand Prix. Ces messieurs débutent les hostilités, tandis que ces dames les observent patiemment avant elles-aussi d'en découdre ensuite.

Le plus haut score en carabine 10 mètres de ce Grand Prix est à mettre au crédit de Brian Baudouin. Avec 626,2 points dans cette deuxième manche, il devient un outsider redouté pour la finale à venir où un Etienne Germond en quête d'une seconde victoire est à l'affût pour perturber ses plans. Les jeunes Lucas Kryzs et Bastien Destefanis se détachent quant à eux du peloton pendant les qualifications et s'apprêtent à jouer les premiers rôles au cours de l'ultime épreuve éliminatoire.

GPF _gdx9735.jpg
Après une finale de très bonne facture, Lucas parachève sa journée en tête devant Bastien Pauziès, grâce notamment à un 10,9 bienvenu à son vingt-deuxième tir. Nicolas Mompach les accompagne sur le podium. Il assure sa place sur la petite marche au détriment de l'Espagnol Adrian Gonzalez Bocero.

Etienne Germond aime les finales ! Bien qu'ayant démarré poussivement, il se remet rapidement en selle et fait fi de la pression pour coiffer tous ses adversaires au poteau. Félicitations à lui pour ce second titre de la semaine ! Après avoir joué au chat et à la souris tout du long, Mickaël D'Halluin termine vice-champion et Jérémy Monnier troisième, laissant le Belge Maxime Brunin au pied du podium.

Côté féminines, Clémentine Krumm démontre son potentiel avec un nouveau match au-dessus des 619 points. À n'en pas douter, l'or est encore dans sa ligne de mire et la bataille pour le titre avec les Espagnoles Nuria Bonet et Claudia Carmona promet d'être agréable à suivre. Trois compétitrices dépassent la barre des 622 en Dames : Judith Gomez part légèrement favorite pour cette finale, bien que Paula Grande Martinez (Espagne) et Jennifer Olry (victorieuse jeudi) n'aient pas dis leur dernier mot !

GPF _gdx0595.jpg
En début de soirée, la volonté de Clémentine a eu raison de la fougue d'Océanne Muller. Son début en fanfare ne l'a pas empêché de ressentir constamment le souffle de la cadette dans son dos. Elle parvient néanmoins à creuser l'écart et à se détacher à l'approche des derniers coups pour décrocher la timbale. Un peu plus loin sur le pas de tir, Judith Gomez fait le nécessaire pour s'épargner les mêmes craintes et se hisse sur la première marche, devant une Marie Fayolle à nouveau argentée.

Les récompenses sont décernés aux vainqueurs le soir même. Cette édition 2018 s'est déroulée de la meilleure des façon grâce au travail de l'équipe de bénévoles et salariés de la Ligue Centre-Val de Loire. Nos remerciements vont également aux arbitres de cette compétition, conduits par le Chief Range Officer Francis Le Palud.

Rendez-vous est pris la saison prochaine pour la neuvième édition du Grand Prix de France.

_GDX0198.jpg

La délégation espagnole
_GDX0725.jpg

La délégation belge
_GDX0720.jpg

Merci aux arbitres et au COL de Fleury les Aubrais pour cette belle rencontre sportive internationale
_GDX0649.jpg


logo GP Fleury 2018 v4.jpg

Actualité

Toutes les compétitions