Structure de la Fédération

La Fédération Française de Tir est gérée par un certain nombre d'organes prévus et définis par des statuts et un Règlement Intérieur conformes aux documents-types ministériels, par des structures déconcentrées ainsi que par   divers organes fonctionnels.

I à Les organes statutaires sont:
 
Assemblée Générale
Selon le titre III des statuts, elle se compose des représentants des sociétés de tir affiliées à la fédération élus. L'assemblée qui définit, oriente et contrôle la politique générale de la fédération, se réunit au moins une fois par an, sur convocation du président de la fédération pour approuver les comptes de l'exercice clos et voter le budget.


Le Comité Directeur   
Conformément au titre IV des statuts, la fédération est administrée par un Comité Directeur de 45 membres, élus par l'Assemblée générale pour quatre ans.
Il est notamment chargé de :
  • définir et d'organiser la gestion sportive et administrative de la FFTir, dans le cadre de la politique approuvée par l'Assemblée Générale ;
  • suivre l'exécution du budget ;
  • décider l'adhésion aux fédérations internationales de son choix ;
  • désigner la ou les personnes chargées de représenter la fédération devant les instances internationales dont elle est membre.


Le Bureau
Le Bureau est composé de 14 membres élus par le Comité Directeur en son sein. Il comprend le Président de la fédération, quatre Vice-Présidents, dont le premier Vice-Président, le Secrétaire général et son Adjoint, le Trésorier Général et son Adjoint et cinq membres.
Le Bureau a délégation permanente pour administrer la Fédération. Il est responsable devant le Comité Directeur auquel il doit rendre compte. Sur proposition des Commissions Nationales sportives, le Bureau confie chaque année l'organisation des compétitions inscrites au calendrier sportif aux Ligues, aux Comités Départementaux ou aux Sociétés de Tir de son choix.


Le Président
Élu par l'Assemblée Générale pour une durée de 4 ans, le Président est choisi parmi les membres du Comité Directeur sur proposition de celui-ci.
Il préside les assemblées générales, les réunions du Comité directeur et du Bureau. Il ordonnance les dépenses. Il représente la fédération dans tous les actes de la vie civile et devant les tribunaux.

Le Secrétaire Général
La Direction administrative est exercée par le Secrétaire Général.
En liaison avec le Directeur Technique National, il est chargé de mettre en application les décisions prises par le Bureau et le Comité directeur dans le cadre de la politique générale définie par l'Assemblée générale.

Le Trésorier
Le Trésorier veille à la bonne tenue des comptes de la Fédération et en informe régulièrement le Bureau.
Il prépare le projet de budget selon les recommandations de la Commission des finances. Il présente le suivi de l'exécution du budget devant le Comité Directeur.

Les Commissions Nationales
Prévues au titre V des statuts, les Commissions Nationales sont des organes de réflexion, de proposition et d'animation des activités relevant de leur compétence. Elles sont présidées par un membre du Comité Directeur Fédéral. Chaque commission doit établir des plans pluriannuels de développement. Chaque Commission est composée de 3 à 6 membres, exceptées les commissions de disciplines et de lutte contre le dopage, composées selon les prescriptions de leur règlement disciplinaire particulier.


                                             
Array


II - Les structures déconcentrées:


Pour bien comprendre le fonctionnement fédéral, il est indispensable de parler des structures déconcentrées que sont les ligues, les clubs et les Comités départementaux.

Les ligues
A l'échelon régional, les Ligues, au nombre de 28, sont des organes déconcentrés, solidaires et dépendants de la FFTir, chargés de mettre en application la politique sportive et de développement décidée par le Comité Directeur Fédéral.
Elles remplissent un rôle administratif de liaison, de représentation et de coordination entre les instances fédérales, les comités départementaux et les sociétés de tir. Elles animent les activités et disciplines définies par les statuts de la fédération ainsi que par les règlements sportifs en vigueur. Elles coordonnent les activités des sociétés de tir, encouragent leurs efforts et les représentent auprès des autorités administratives et sportives régionales.
 
Les Sociétés de tir (ou clubs)
La Fédération Française de Tir réunit en son sein les groupements sportifs prévus par la Loi  relative aux activités physiques et sportives. Ces groupements sont dénommés sociétés de tir ou plus couramment club . A ce jour, il existe 1.600 sociétés de tir qui constituent les membres de la FFTir.

Les Comités départementaux
A l'échelon départemental se trouvent les Comités départementaux. Organes techniques de liaison et de coordination entre les Clubs et la Ligue dont ils dépendent, ils ne peuvent s'écarter de la ligne d'action tracée par la fédération.



III _ Organes fonctionnels:

A côté des organes statutaires et des structures déconcentrées, il existe toute une série d'organes fonctionnels indispensables à la bonne marche de la Fédération, notamment sportive. Ce sont:

La Direction Technique Nationale
Dans le cadre de la détermination et du suivi de sa politique sportive, la fédération est assisté d'un directeur technique national (DTN) qui définit un programme d'actions sportives ainsi que le budget correspondant, en principe pour la durée d'une olympiade. Fonctionnaire d' État placé auprès de la Fédération par le Ministère des Sports,  ses attributions à la tête de la Direction Technique Nationale concernent :
  • le tir sportif en général (élaboration du projet de développement, respect de la réglementation sportive)
  • le sport de haut niveau (grandes compétitions, conception de la filière d'accès au haut niveau, suivi des sportifs)
  • la formation et l'emploi,
  • l'encadrement technique (direction et animation de la D.T.N., lettre de mission, formation continue, notation)
  • les aspects médicaux et scientifiques (encadrement des stages et compétitions, suivi longitudinal, lutte contre le dopage)
  • les choix financiers (élaboration de la convention d'objectifs dont aides personnalisés aux Sportifs de Haut Niveau, suivi des engagements par rapport à la convention d'objectifs).
 
Dans le cadre de sa mission, le DTN bénéficie du concours de deux adjoints et de cadres techniques fonctionnaires également placés auprès de la Fédération par le Ministère en charge des Sports, actuellement au nombre d'une vingtaine (conseillers techniques régionaux ou inter-régionaux, entraîneurs nationaux, responsables de pôles, etc.).


Le corps arbitral
Près de deux mille arbitres officient avec beaucoup de dévouement au sein de la Fédération Française de tir.
Ces hommes et femmes reconnaissables à leur tenue rouge, arbitrent souvent plusieurs disciplines.
Pour devenir arbitre, il est préférable d'être ou d'avoir été tireur mais cela ne constitue cependant pas une obligation.
La formation qui peut s'étaler sur plusieurs années est dispensée par les ligues, est composée d'un tronc commun théorique et d'une mise en situation lors des championnats départementaux et régionaux.
Le premier diplôme d'arbitre peut être obtenu dès l'âge de 18 ans.


Le personnel administratif fédéral
Le personnel administratif de la FFtir est composé d'une vingtaine de personnes, travaillant sous l'autorité du Président et du Secrétaire Général et en coordination avec des responsables de service (comptabilité, informatique, Direction Technique Nationale, etc.)