CdM Bench Rest 2019

14 au 21 juillet 2019 Calgary (Canada)

ReportageRésultats



EN UNE CdM Bench-Rest 2019 - Reportage

Web  Picto BR 2018.jpg
fftir 2019-07-04 a? 01.36.12.jpg

REPORTAGE

Dernière journée de match : épreuve du 200 mètres carabine lourde « 10 shots »

Le soleil est de retour pour cette dernière journée de match du championnat du monde ainsi que le vent.
Épreuve additionnelle à celles composant l'agrégat du Two Guns et instaurée depuis 1997 aux championnats du Monde Bench Rest WBSF, le principe de la carabine 200 mètres lourde « 10 shots » consiste à tirer un groupement de 10 coups en un temps imparti maximal de 12 minutes.

C'est une épreuve demandant en plus d'une excellente mise au point du couple canon-munitions, une endurance supérieure à celle sur cinq coups.

C'est l'Américain Mike CONRY (0,3323 pouces) qui remporte l'épreuve devant le Canadien Peter SMITH (0,3547 pouces) et l'autre Américain Bob SCARBROUGH Jr (0,3567 pouces).

Carlos PACHECO termine 9e et premier Français avec un agrégat de 0,4409 pouces, composé entre autres de deux beaux groupements de 0,676 et 0,519 pouces.

Gérard LANG termine 18e avec un agrégat de 0,4966 pouces et Monique LENDORMI 41e avec un agrégat de 0,6097 pouces.

Pour conclure, notons que ce championnat aura vu encore une fois la domination des États-Unis, nation historique du Bench Rest d'où tout est parti. Les fabricants de carabines, de crosses, de canons, de pieds sont pour la majorité issus des États-Unis et sur l'ensemble des épreuves individuelles et par équipe, seuls quatre n'ont pas été gagnées par des Américains. Nous avons également pu admirer la participation de Walt BERGER, 91 ans, père fondateur des ogives du même nom ayant remplacé au pied levé Tony BOYER durant l'ensemble de la compétition. Bien qu'étant assisté par les autres membres de l'équipe Américaine pour le rechargement et le nettoyage de son matériel, Walt BERGER n'a pas démérité et a terminé tout de même 17e au classement grand agrégat du Two Guns ! Sa performance en laisse rêveur plus d'un et permet d'envisager de façon plus optimiste la capacité de chacun à performer en Bench Rest jusqu'à un âge avancé...

L'ensemble des membres de l'équipe de France ont beaucoup appris de ce championnat du Monde, dans les succès comme dans les échecs, et ils ont su évoluer dans un total esprit de coopération et d'entraide, dans les moments parfois difficiles de doute et de remise en question. Cela n'a pas empêché des résultats très prometteurs pour la suite et nous avons déjà les yeux tournés vers septembre 2020 avec l'organisation du championnat d'Europe au CNTS. La bonne ambiance générale ainsi que l'organisation ont été à la hauteur de ce championnat et permettent d'apprécier la convivialité propre au monde du Bench Rest, que nous pouvons aisément retrouver dans les compétitions.

Quatrième journée de match (20 juillet) : carabine 200 mètres légère

C'est reparti pour la quatrième journée de match avec l'épreuve carabine 200 mètres légère.
Un temps de moins en moins estival avec cette fois de la pluie et un vent glacial tout au long de la journée ; les tireurs ont ressorti leurs vêtements hivernaux pour faire face à ces conditions inhabituelles, bien que nous soyons à 1500 mètres d'altitude et surtout, au Canada.
Le vent était cependant moins fort que les jours précédents et a permis aux tireurs de réaliser des performances de très haut niveau tout au long de la journée.

Pascal FISCHBACH réédite la très honorable performance de la veille avec une quatrième place après s'être classé parmi les trois premiers jusqu'à l'ultime série de match. Après une excellente régularité à 0,296 puis 0,322, 0,328 et 0,292, il termine avec une dernière série à 0,444, la faute à un impact légèrement en-deçà du groupement pourtant bien serré.
Avec un agrégat à 0,1682 pouces, il n'a pu rivaliser face à l'Américain Joel NADER qui a raflé la mise avec 0,1325 pouces, devant le russe Pavel SALTYKOV (0,1624) et le Canadien Bill MITCHELL (0,1635).

Carlos PACHECO avait très bien commencé ses deux premières séries et se situait également dans le top 10 avec 0,405, 0,296 et 0,561 pouces jusqu'à la quatrième série où une balle est malencontreusement sortie du groupement à 2 heures pour une raison indéterminée.
Le scénario s'est également reproduit à sa cinquième série, il termine finalement à la 43e place.

Monique LENDORMI a eu plus de difficultés à exploiter les conditions calmes de ce jour et termine à la 46e place.

Gérard LANG de son côté a connu une misère à la dernière balle de la première série, celle-ci n'ayant pas percuté à seulement une minute de la fin. Malgré sa réaction rapide pour chasser l'ogive et remettre une cartouche dans les délais impartis, la précision du groupement s'en est ressentie et il a commencé son match avec une malheureuse première série à 1,053 pouces.
Malgré les deux séries suivantes de bonne facture à 0,383 et 0,34, il termine à la 55e place avec un agrégat de 0,489 pouces.

Par équipe la France termine à la cinquième place, les équipes Canadiennes, Américaines A et B trustant les trois premières places.
Cette journée est aussi le moment de clore les quatre épreuves composant le grand agrégat du Two Guns ainsi que celui de la carabine lourde et celui de la carabine légère.
Au total, c'est l'Américain Joel NADER qui remporte le grand Agrégat Two Guns avec 0,2239 pouces devant son compatriote Bill MITCHELL (0,2287) et le Finlandais Jari LAULUMAA (0,2434). Pascal FISCHBACH se classe 5e avec 0,2491 pouces grâce à ses très bons résultats au 200 mètres.

Gérard LANG est le second Français en terminant 40e avec 0,2968, Monique LENDORMI 41e avec le même agrégat, départagé par la première série. Carlos PACHECO termine à la 63e place avec 0,3403 pouces.
La France termine à la 10e place tandis que les deux équipes Américaines (USA C et USA A) trustent les deux premières marches du podium, confirmant la supériorité des États-Unis en Bench Rest.
L'équipe d'Australie gagne la médaille de bronze en terminant 3e.

Au grand agrégat de la carabine légère, le podium est 100% Américain et le vainqueur est une fois de plus Joel NADER (0,1832 pouces) devant Jack NEARY (0,1874) et Bill MITCHELL (0,1896).
Pascal FISCHBACH termine à la 5e place (0,2017), Monique LENDORMI se classe 17e (0,2372), Carlos PACHECO 38e (0,2641) et Gérard LANG 62e (0,2971).

Au grand agrégat de la carabine lourde, c'est l'Américain Bob SCARBOUGH Jr qui gagne avec 0,2047 pouces devant le Finlandais Jari LAULUMAA (0,2468) et l'autre Américain Robert BISSET (0,2622). Gérard LANG se classe 19e avec 0,2964 et Pascal FISCHBACH 20e 0,2966. Monique LENDORMI termine 53e avec 0,3564 et Carlos PACHECO 71e avec 0,4165.

Au classement équipes ce sont les USA A qui remportent la médaille d'or avec un agrégat de 0,2778 pouces devant l'Australie C et la Finlande A.
La France termine 10e nation avec 0,3415.

Demain s'accomplira la dernière journée du championnat du Monde avec l'épreuve du « 10 shots » en carabine lourde 200 mètres.

Troisième journée de match (19 juillet) : carabine 200 mètres lourde

Le temps s'est encore rafraichi pour cette journée consacrée à la carabine 200 mètres lourde avec un voile nuageux tout au long de la journée. Un peu moins soutenu qu'hier, le vent était également de la partie et s'invitait de temps à autre dans certaines des séries, donnant toujours du fil à retordre aux tireurs et notamment au 200 mètres où les écarts s'accentuent.

Pour cette épreuve, Pascal FISCHBACH a avancé en seconde position la majeure partie du match, au coude-à-coude avec Bob SCARBROUGH Jr. Il a bien commencé et a renforcé son avance par rapport aux autres concurrents avec 0,489, 0,254, 0,461 et 0,556.
Il finit par s'incliner avec la toute dernière balle un peu en-dessous du groupement en terminant par 0,687 et termine 4e avec un agrégat à 0,2447 pouces.

CdMBR2019Calgary_P.Fischbach_©FFTir:R.Moreno_3.jpg
C'est finalement l'Américain Bob SCARBROUGH Jr qui remporte l'épreuve avec une avance confortable et un agrégat à 0,2030 pouces devant les Australiens Bill JUPP avec 0,2381 et Robert BISSET avec 0,2440.

Parti quasiment en tête avec Pascal durant les deux premières séries de match avec 0,387 puis 0,321, Gérard LANG a connu une seconde partie de match plus délicate avec des conditions de vent qu'il n'a pas retrouvées aussi facilement qu'au début ; il termine à la 25e place avec un agrégat de 0,3110.

CdMBR2019Calgary_G.Lang_©FFTir:R.Moreno_6.jpg
Avec une seconde série difficile, Monique LENDORMI termine à la 29e place avec un agrégat de 0,3194.

Carlos PACHECO termine quant à lui 73e avec un agrégat de 0,4827.

CdMBR2019Calgary_C.Pacheco_©FFTir:R.Moreno_1.jpg
Par équipe, la France termine 8e ; c'est cette fois-ci l'Australie C qui remporte l'épreuve avec un agrégat de 0,2572 devant USA A et l'autre équipe d'Australie C.

Au grand agrégat de la carabine lourde (100m + 200m lourde), nos français terminent 19e (Gérard LANG), 20e (Pascal FISCHBACH), 53e (Monique LENDORMI) et 71e (Carlos PACHECO).

Demain l'épreuve de carabine légère 200 mètres permettra de déterminer l'agrégat du Two Guns prenant en compte les épreuves des quatre jours et donnera encore une chance à nos Français de remporter des médailles, avant l'épreuve des 10 coups dimanche.

Seconde journée de match (18 juillet) : Carabine lourde à 100 mètres

Une journée de match plus difficile que la veille pour nos français avec, entre autres, beaucoup de vent frais venant d'une perturbation passant au Sud-Est qui leur a sérieusement compliqué la tâche. La journée avait pourtant bien commencé avec un temps ensoleillé, bien que le fond de l'air soit plus frais (9°C), mais un orage qui s'est approché du stand vers 11 heures a changé la donne. Il a provoqué des rafales de 3/4 face estimées entre 60 et 80km/h.

Gérard LANG a été le plus régulier avec un agrégat de 0,2818, variant entre 0,237 et 0,301 pouces ; il termine à la 24e place, assez satisfait pour sa première participation à un championnat du monde.

Pascal FISCHBACH était très bien parti après la première série (0,113 pouces), mais le vent a subitement changé de sens lors des 10 dernières secondes de la deuxième série et malheureusement la contre-visée effectuée à la dernière balle n'a pas suffi à compenser son effet. Il termine à la 48e place avec un agrégat de 0,3484 pouces devant Carlos PACHECO avec 0,3502 pouces.

Monique LENDORMI termine à la 63e place avec 0,3934 pouces. C'est le finlandais Jari LAULUMAA, champion d'Europe 2018 à Lohtaja, qui gagne l'épreuve du 100 mètres Carabine lourde avec un agrégat de 0,1832 pouces, traduisant une très grande régularité avec des séries comprises entre 0,167 et 0,194 pouces. Il devance l'américain Bob SCARBOUGH Junior (0,2064) et un autre Finlandais, Timo SARKINIEMI (0,2164 pouces).


Par équipe, l'Australie B gagne, devant la Finlande A et les USA 1. La France termine à la 12e place. Les tirs se sont terminés à 15 heures, plus tôt qu'à la première journée. Place maintenant à la pose des girouettes pour l'épreuve 200 mètres Carabine légère de demain.

Première journée de match (17 juillet) : carabine légère 100 mètres

Le temps était plus clément que la veille en cette journée du 17 juillet avec un ciel bleu jusqu'en début d'après-midi où les nuages ont fait leur apparition. Pas de pluie ou d?-'orage à déplorer mais un vent plus soutenu le matin, que nos tireurs ont eu malgré tout quelques facilités à lire sur le pas de tir.

Une fois la cérémonie d'ouverture et l'hymne Canadien ayant retenti dans le comté de Kananaskis, le début de match fût plutôt difficile pour nos tireurs.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_19.png
Pascal FISCHBACH ouvre le bal avec 0,319 pouces puis Gérard LANG enchaine avec 0,407 pouces, Carlos PACHECO avec 0,212 pouces et Monique LENDORMI terminait la première série de match avec 0,230 pouces.
L'entrée en match démarrée, nos tireurs sont montés en puissance petit à petit et notamment Carlos avec une quatrième série de match exceptionnelle à 0,059, battant au passage le record du monde. Il termine 32e avec un agrégat de 0,2534.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_24.png
Monique pour sa part est restée relativement constante sans gros écarts en cible, jusqu'à la fin de journée avec un agrégat de 0,1970 et termine à une sixième place ; signalons que c'est une performance notable correspondant à un top 10 en SuperShoot.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_21.png
Pascal FISCHBACH est second Français et 23e au classement avec un agrégat de 0,2352 et Gérard LANG 64e avec 0,2990.

Le champion du Monde de la carabine légère 100 mètres se nomme Jeff GRAVES et est Américain ; il réalise un agrégat à 0,1844 avec des séries très constantes situées entre 0,140 et 0,254. Il est secondé par le Luxembourgeois François LUCIANI, actuel président de la WBSF et le Canadien Lloyd MILLER.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_25.png
En équipe la France termine 6e derrière les équipes Américaines, Australiennes et Sud-Africaine avec un agrégat de 0,2461. L'équipe championne du monde est USA 3 avec un agrégat de 0,2219 composée de Jack NEARY, Jeff GRAVES, Harley BAKER et Gary BRISTOW.

Demain les tireurs attaqueront la carabine 100 mètres lourde.
https://www.albertarifle.com/world-benchrest-championship

Journées du 14, 15 et 16 juillet

Après un voyage de quasiment 20 heures et quelques péripéties à l'escale de Minneapolis, nous avons pu gagner Calgary dans la nuit du 14 juillet.

Nous avons découvert le cadre magnifique dans lequel est situé le stand de tir, dans les bois et à 50 minutes de route de l'hôtel.
La première journée était consacrée à l'installation du matériel de rechargement et à l'approvisionnement des derniers consommables pour permettre à nos tireurs d'opérer dans les conditions idéales.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_1.png
Une nuit de repos bien méritée et c'est parti pour le tir proprement dit avec le lundi consacré à l'entrainement libre : essais de charges de poudre et de différentes ogives, évaluation de l'influence du vent et de ses tendances, essais de sitting. Les relevés nous montrent que la température a tendance à augmenter graduellement au-fur-et-à-mesure de la matinée tandis que l'hygrométrie baisse petit à petit si la pluie n'est pas de la partie en fin de journée comme cela semble être le cas d'après les tireurs locaux. Aux tireurs de tenir compte de ces paramètres pour adapter leur charge de poudre afin de conserver la vitesse de vol optimale.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_3.png
La structure du stand est très agréable, fait de bois et de type ouvert sans pare-balles dans le style typiquement Américain. C'est un avantage pour éviter les flux turbulents et avoir une meilleure lisibilité du vent. Le chapiteau pour le rechargement est bien aménagé et relativement spacieux pour les tireurs, l'accueil canadien très chaleureux et arrangeant et la restauration possède un excellent rapport qualité/prix.

CdMBR2019Calgary_©FFTir:R.Moreno_2.png
Mardi, dernière journée d'entrainement dans des conditions fraiches et pluvieuses en début d'après-midi ; pendant que certains préfèrent préparer leurs charges de poudre pour le warm-up du lendemain, d'autres en profitent pour effectuer les ultimes tests notamment avec le vent.

Après la réunion technique, les équipes ont procédé aux derniers ajustements des girouettes avant le premier jour du match, avec l'épreuve du 100 mètres carabine légère. La suite de nos aventures demain !

Actualité

Toutes les compétitions