CM ISSF Cible - Munich 2019

CM ISSF Cibles - Munich 2019 - Reportage

WC RP GER 2019 Header CI.jpg
Web  Picto Car Pi 2018.jpg
Suivez les résultats et les directs :
 mini CM Munich.jpg
ISSF mini logo.jpg
Sius ld 2.png Facebook Web.jpg
instagramv2 .jpg

PHOTOS et résultats


Retrouvez toutes les photos de cet évènement sur notre page Flickr
Pour les résultats c'est par ici

reportage

JOUR 5 - Jeudi 30 mai

Dernier jour de cette troisième coupe du monde de la saison à Munich. C'est au pas de tir à 10 mètres que les tireurs se sont retrouvés pour les ultimes épreuves mixtes.

Les carabiniers ont ouvert le bal en deux séries car 76 équipes étaient en lice. Malgré le très beau match de 30 coups en 30 minutes réalisé par Brian BAUDOUIN, cela n'a pas suffi. Avec sa coéquipière Jade BORDET, ils ne prennent que la 14e place.
Pour rappel, les huit premières équipes se rencontraient à nouveau sur 30 coups pour déterminer les deux binômes qui accèderaient à la finale ainsi que les deux qui prendraient part à la petite finale.
À notre grande surprise, les deux équipes chinoises n'ont fait que quelques dixièmes de plus que nos français et n'accèdent pas non plus à ces phases finales. En revanche, l'Inde nous a démontré son actuelle suprématie au niveau mondial en plaçant ses équipes sur les deux premières marches du podium, la troisième place revenant aux biélorusses.

Au pistolet, deux équipes françaises étaient engagées. Là encore, deux séries ont été nécessaires pour le premier tour de classement. Dans la première, Sandrine GOBERVILLE et Mathieu PÉRIÉ n'ont pas réussi à peaufiner leur tir. C'est donc sur la deuxième série avec Céline GOBERVILLE et Florian FOUQUET que nos espoirs se sont reportés.
Il s'en est fallu de peu, une fois de plus, et un seul petit point a manqué à cette équipe pour qu'elle puisse accéder à la demi-finale.
Nous restons donc un peu sur notre faim ce soir. Bien sûr, la semaine a été riche en émotions, particulièrement hier avec ce beau podium, ces deux médailles et ce quota olympique, mais nous sentons bien que les Équipes de France ont toutes les ressources pour faire mieux.

Il va falloir convaincre lors des prochaines échéances. Il faudra notamment briller lors des Jeux européens, qui se dérouleront à Minsk en Biélorussie, du 20 au 30 juin, pour y glaner quelques quotas olympiques.

JOUR 4 - Mercredi 29 mai

On l'attendait... il l'a fait ! Après une 7ème place à la coupe du monde de Pékin en avril dernier qui lui avait couté l'entrée en finale et l'obtention du quota olympique, Clément BESSAGUET finit par atteindre son but. Il obtient enfin ce précieux sésame, synonyme de participation d'un nouvel athlète français dans cette épreuve, après celui remporté par Jean QUIQUAMPOIX lors du championnat du monde en septembre dernier. Ce seront donc deux athlètes tricolores qui seront présents sur le pas de tir japonais en juillet 2020 dans l'épreuve de la vitesse à 25 mètres.

WCMunich2019_Pistol_C.Bessaguet_©FFTir:J.Heise_1.jpg
Après un premier jour de match où il réalise 295 sur 300 points possibles, Clément confirme aujourd'hui avec 292, pour un joli score total de 587 sur 600. Soulagé et en confiance, car la place en finale lui avait assuré le quota, Clément a su tirer son épingle du jeu en terminant deuxième, à deux petites touches du numéro un mondial, le chinois Junmin LIN. Une finale haletante dans laquelle Jean et Clément ont assuré le show.

Deux français finalistes, deux français sur le podium, car Jean a rejoint son camarade d'équipe en montant sur la troisième marche, la même que celle qu'il avait gravi lors de la coupe du monde à Pékin il y a tout juste un mois. Une fois de plus, il démontre ses qualités de finisseur avec un match à 588 sur 600 et une finale solide.

WCMunich2019_Pistol_J.Quiquampoix_©FFTir:J.Heise_4.jpg
Sur le pas de tir voisin, un peu plus tôt dans la journée, Jade BORDET et Romane MATTE tentaient de se qualifier pour la finale dans l'épreuve du 3x40 à 50 mètres. Après 40 balles tirées à genou, 40 en position couché et les 40 dernières en position debout, les filles n'ont malheureusement pas réussi à atteindre cet objectif. Il leur reste encore quelques étapes pour tenter d'obtenir leur ticket pour les Jeux olympiques.

Enfin, jusqu'à quelques minutes de la fin du match des Dames au pistolet à 10 mètres, nous y avons tous cru et nous n'étions pas les seuls. Sur le tableau d'affichage, le nom de Céline GOBERVILLE s'inscrivait en huitième position, ce qui était synonyme de finale et de possibilité de rapporter, elle aussi, un quota pour la France dans cette épreuve.

Malheureusement c'était sans compter Svetlana MEDVEDEVA, l'athlète russe, qui en terminant par une mouche (10,4) s'est octroyée cette précieuse place. En effet, à égalité de scores, les pistolières sont départagées par le nombre de mouches. Il y a deux jours, dans l'épreuve du pistolet à 25 mètres cela avait souri à Céline, qui avait terminé huitième des qualifications, mais aujourd'hui elle s'est malheureusement trouvée à la porte de la finale et n'a pu aller se battre pour décrocher son quota.

WCMunich2019_Pistol_C.Goberville_©FFTir:J.Heise_6.jpg
Les épreuves permettant l'obtention de quotas olympiques sont terminées. Demain les carabiniers et les pistoliers se retrouveront pour un ultime affrontement sur le pas de tir 10 mètres : les épreuves mixtes, alors qu'un nouveau changement de règlement est apparu sur cette coupe du monde, pour tester la meilleure formule en vue des jeux de Tokyo.

Les équipes, composées d'une femme et d'un homme, vont tenter, après un match de qualification en 30 coups chacun, de faire partie des huit équipes sélectionnées pour les demi-finales.

Là encore, chaque athlète devra tirer 30 coups, à l'issue desquels les deux premières équipes seront qualifiées pour la finale - le match pour les médailles d'or et d'argent - et les deux suivantes pour la petite finale - le match pour la médaille de bronze.

WCMunich2019_Pistol_M.Perie_©FFTir:J.Heise_2.jpg
Le format de ces deux matchs, petite et grande finale, est le même : le total des points de chaque membre de l'équipe, qui va tirer un plomb en 50 secondes, permet à l'équipe victorieuse de gagner 2 points. 1 point est attribué à chaque équipe en cas d'égalité. La première équipe arrivant à 16 points remporte le match. En cas d'égalité à 16 points, le match continue jusqu'à ce que l'égalité soit rompue.

Deux équipes françaises sont inscrites en pistolet : Céline GOBERVILLE associée à Florian FOUQUET et Sandrine GOBERVILLE avec Mathieu PÉRIÉ. À la carabine, nous retrouverons Jade BORDET et Brian BAUDOUIN

WCMunich2019_B.Baudouin_©FFTir:J.Heise_1.jpg

--- Le programme de demain mercredi 29 mai ---

25 mètres Pistolet Vitesse Hommes deuxième passe et finale à 17h30
10 mètres Pistolet Dames et finale à 14h15
50 mètres Carabine 3x40 Dames - qualification et finale à 12h30

JOUR 3 - Mardi 28 mai

Après le soleil, c'est la pluie qui a fait son apparition aujourd'hui en terre bavaroise. Les carabiniers à 10 mètres étaient bien à l'abri dans le stand. Cela a d'ailleurs réussi à certains au vu des scores réalisés. Il fallait 629,5 points pour rentrer en finale. C'est un peu en dessous des dames !! Les français n'ont malheureusement pas réussi à atteindre ce palier. Encore en-dessous du niveau mondial, il va falloir continuer le travail. C'est Étienne GERMOND qui réalise aujourd'hui la meilleure performance française avec 528,0, ce qui le place 25e.

GERMOND_Etienne_FRA2019MunichWC.jpg
Sur le pas de tir 25 mètres, les températures étaient beaucoup plus fraîches. C'est en tout cas l'avis de la délégation française venue soutenir l'équipe d'Hervé CARRATU. Il semblerait que sur le pas de tir, certains tireurs avaient nettement plus chaud. Il est vrai qu'avec cent tireurs inscrits dans cette épreuve de la vitesse à 25 mètres, il va falloir tenir bon demain pour décrocher une place parmi les 6 premiers et espérer ainsi une entrée en finale. Pour rappel, 3 quotas olympiques seront distribués à l'issue de cette journée. Nous l'espérons tout aussi prometteuse que celle que nous avons vécu aujourd'hui lors de la première passe.

Enfin, à 50 mètres, là aussi il a fait frais et ce sont les carabinières du 3x40 qui ont frissonné. Nos deux françaises, Jade BORDET et Romane MATTE se qualifient, à l'issue du match éliminatoire, pour le match de qualification demain, avec une nouvelle journée pluvieuse qui s'annonce.

--- Le programme de demain mercredi 29 mai ---

25 mètres Pistolet Vitesse Hommes deuxième passe et finale à 17h30
10 mètres Pistolet Dames et finale à 14h15
50 mètres Carabine 3x40 Dames - qualification et finale à 12h30

JOUR 2 - Lundi 27 mai

Chine, Corée, Chine, voici le podium du 3x40 qui a été tiré aujourd'hui à 50 mètres dans des conditions presque idéales. Il fallait 1180 pour espérer accéder à la finale. Les deux compétiteurs chinois ayant gagné précédemment leurs deux quotas olympiques possibles, ce sont donc un coréen et un serbe qui obtiennent ce ticket pour Tokyo 2020.
Nos français, quant à eux, sont nettement en dessous. Brian BAUDOUIN et Alexis RAYNAUD tirent 1172, quant à Michael D'HALLUIN, il termine avec 1168.

Au pistolet à 10 mètres, les trois tireurs chinois se hissent en finale mais c'est finalement un indien qui gagne devant un russe, avec un nouveau record du monde. C'est également la troisième victoire indienne en trois coupes du monde ! Un chinois accède tout de même au podium, ce qui lui permet de remporter un quota, tout comme son compatriote classé quatrième.
Il fallait 582 points sur 600 et un nombre de mouches suffisant pour prétendre à une médaille ou à un quota en accédant à la finale. Les français sont loin. C'est Gaudéric PAIROUX qui, pour sa première coupe du monde, réalise la meilleure performance française.

WCMunich2019_G.Pairoux_©FFTir:J.Heise_2.jpg
À 25 mètres, il s'en est fallu de peu que nous ayons deux représentantes en finale. À l'issue de l'épreuve de vitesse Céline et Sandrine GOBERVILLE terminent avec le même score de 583, tout comme une iranienne. Comme il ne restait plus que deux places pour la finale, c'est le nombre de mouche qui les a départagées. Céline et l'iranienne étaient à égalité avec 20 mouches. Sandrine avec un total de 15 mouches termine à la neuvième place.
Avant la finale, hormis la compétition pour la médaille, tout le monde savait que seules deux athlètes avaient déjà en poche leur billet pour Tokyo 2020. Cela allait donc batailler dur pour le gain de ces billets olympiques. Deux quotas pour six tireuses.

WCMunich2019_C.Goberville_©FFTir:J.Heise_3.jpg
Malheureusement Céline doit se contenter de la septième place et repart ce soir sans avoir remporté de quota pour la France. Mais elle n'a pas dit son dernier mot et nous retrouverons nos trois pistolières, Céline, Sandrine et Mathilde LAMOLLE lors du match à 10 mètres mercredi.

--- Le programme de demain mardi 28 mai ---

25 mètres Pistolet Vitesse Hommes première passe
10 mètres Carabine Hommes et finale à 13h15
50 mètres Carabine 3x40 Dames - éliminatoires

JOUR 1 - Dimanche 26 mai

Après une arrivée en terre plus que connue, nous nous rendons compte lors de cette première journée de match que Munich restera toujours Munich. C'est-à-dire la plus grande compétition annuelle pour les tireurs à la cible.

Il n'y a qu'à voir les délégations présentes. Pas moins de 96 nations, 902 tireurs et 1589 inscriptions. C'est du jamais vu et ce, à un an des jeux, alors que deux quotas olympiques sont encore à aller chercher ici en Allemagne sur chaque épreuve et trois en pistolet 25 mètres hommes (suite au retrait des quotas sur cette épreuve lors de la coupe du monde de New-Delhi en février dernier).

Ainsi, nous rencontrons au détour de ce stand olympique qui a accueilli les jeux en 1972, des pays dont les abréviations internationales nous sont encore inconnues. Impossible de ne pas travailler sa géographie en traînant sur les pas de tir. Des sigles comme PUR (Porto-Rico), CRC (Costa Rica), ESA (El Salvador), TKJ (Tadjikistan), TKM (Turkménistan), TTO (Trinité-et-Tobago), autant de pays que nous n'avions que rarement vu à ce niveau de compétition.

Et justement, le niveau de compétition est lui aussi des plus intéressants. Aujourd'hui à la carabine Dames, alors qu'un nouveau record de participantes a été établi avec 192 inscrites, c'est également un record en niveau de point qui vient d'être franchi. En effet, il ne fallait pas moins de 630,0 pour espérer atteindre la finale. C'est tout simplement 10,5 de moyenne qu'il fallait réaliser aujourd'hui pour atteindre les sommets. Nos françaises n'ont pas démérité. Jade BORDET et Judith GOMEZ, qui ont tiré toutes les deux 626,0 se retrouvent malgré tout assez loin (31e et 32e).

WCMunich2019_Rifle_J.Bordet_©FFTir:J.Heise.jpg WCMunich2019_Rifle_J.Gomez_©FFTir:J.Heise.jpg
Toujours à la carabine, sur le pas de tir 50 mètres se déroulaient les éliminatoires du 3x40 hommes avec également les tirs des MQS. Nos trois représentants français (Alexis RAYNAUD, Brian BAUDOUIN et Michael D'HALLUIN) se sont qualifiés pour le match de demain. On notera la qualité du tir debout de Brian qui réalise, comme lors de son passage couché, 392 points sur 400 possibles. En MQS, Émilien CHASSAT réalise une belle performance avec 1175 points et confirme son début de saison dans cette épreuve. Étienne GERMOND, quant à lui, que l'on attend plutôt sur le match à 10 mètres mardi, tire aujourd'hui 1167.

WCMunich2019_B.Baudouin_©FFTir:J.Heise_1.jpg
Au pistolet, début des épreuves à 25 mètres avec nos trois dames. Après la précision, des écarts se creusent déjà un peu, mais nos françaises tiennent le cap. Il faut attendre demain et l'épreuve de vitesse pour juger de leurs performances.

WCMunich2019_FrenchDelegation_©FFTir:J.Heise_4.jpg

--- Le programme de demain lundi 27 mai ---

25 mètres Pistolet Dames épreuve de vitesse et finale à 15h45
10 mètres Pistolet Hommes et finale à 14h15
50 mètres Carabine 3x40 Hommes - qualification et finale à 12h30

Actualité

Toutes les compétitions