36e Championnat de France Indoor

Jeudi 7 février 2013

Le Résumé du jour

La Fédération a mis en place des visites guidées en partenariat avec la ville de Châteauroux, dans le but de faire découvrir et de mettre en valeur les possibilités offertes par le projet du stand international de la Martinerie.

Ce site permettra de recevoir des compétitions et des stages Internationaux. Il sera un point d'encrage pour tous les sportifs. Les tireurs pourront ainsi profiter des installations uniques de cette structure offrant d'innombrables possibilités pour notre sport.

Carte de La Martinerie vu du ciel (dépliant en téléchargement)
WEB_3752.jpg

Ce troisième jour de compétition voit entrer en scène les pistoliers et les tireurs de cible mobile.

En pistolet, le titre est remporté par André JAMET, sénior 3 avec un beau 563. 
Le score n'est pas beaucoup plus élevé chez les seniors 2, Guillaume VAN DER WENDE du Centre est sacré champion de France avec 564 points.

Concentration et précision !
GD3_3761.jpg

En pistolet vitesse, les dames se sont retrouvées, tout comme les séniors, dès 8 h 30 sur le pas de tir. Cette discipline se pratique en 10 secondes par séries de 5 coups, le résultat étant tout de suite perceptible, conférant à cette discipline un intérêt visuel notable.
A l'issue d'une finale mouvementée et remplie de suspens, Laetitia FERRAND, du Dauphiné Savoie, remporte le titre de championne de France de la discipline devant Clémentine DAVID du Poitou-Charentes.

Podium Pistolet Vitesse Dames 1
GD3_3996.jpg
Aurélien WASSONG d'Alsace est en tête chez les séniors 1 et monte sur la première marche du podium. Clément BESSAGUET du Languedoc-Roussillon et Boris ARTAUD de Provence le suivent.
Chez les séniors 2, Philippe MARTIN du Languedoc remporte le titre au shoot-off devant l'éternel Thierry RIEDINGER d'Alsace, tous deux ayant un score identique à l'issue du match. Gérard BENOIT, ligue du Nord-Pas-de-Calais, devient champion de France de la discipline chez les séniors 3.

Les cadettes ont démarré leur match en pistolet à 13 h 30. Alexandra CHEVALIER d'Ile de France réalise un beau score à 370, suivie par Mathilde LAMOLLE de Provence qui la talonne de deux points. Océane MEISBERGER prend la troisième place. Nous remarquons déjà le professionnalisme de ces jeunes tireuses qui viendront, nous leur souhaitons, alimenter dans quelques années les équipes de France dames, à l'image de Céline GOBERVILLE.

La journée s'est achevée par le pistolet standard regroupant les catégories jeunes ainsi que les dames 2 et les handisports. Après plusieurs barrages, souvent incontournables dans cette discipline, Anne Sophie SCIRE de la ligue de Provence remporte le titre chez les juniors. Anthony LODIEL de Bretagne est champion de France chez les cadets, pendant que Marie-José DOUEZ chez les dames 2, monte sur la première marche du podium.

La remise de médailles a clôturé cette troisième journée de championnat, animée par le secrétaire adjoint de la Fédération française de tir, Patrick Gris.

Podium Pistolet Standard Juniors Filles
GD3_4119.jpg

Le Championnat de France des Clubs Arbalète Field

Le championnat de France des clubs à l'arbalète Field a attiré beaucoup de monde, surtout lors des phases finales animées par Yves LEJARD (Entraîneur National de la discipline et Charles MECHIN (Arbitre Internationale à l'IAU). Cette discipline se déroule pour la première fois en période hivernale couplé au championnat de France indoor. Une très bonne ambiance a régné tout au long des phases qualificatives malgré le froid. On notera le réveil de Charleville-Mézières dans la 2e partie de matinée qui leur permet de remonter à la 4e place et la légère déception de ne pas retrouver Romainville échouant à 1 petit point des 8 places qualificatives pour les quarts.

L'AL ARQUES de la ligue du Nord-Pas-de-Calais rayonnant le matin, enchaine le parcours sans faute dans cette phase décisive et stressante. Maintenant un écart d'au moins 5 points à chaque match, ils décrochent le trophée pour une victoire bien maîtrisée. Le TS CHATENOY-LE-ROYAL de Bourgogne, dauphin du matin, établi le plus beau match de l'après-midi lors de la demi-finale (147 Pts) avant de tomber contre les Nordistes. La petite finale a réchauffé l'atmosphère poussant jusqu'au duel "international" opposant Pascal CHRISTOFFEL et Didier CARLOT lors du barrage : Avantage UST CHARLEVILLE-MEZIERES et la STEP CHALON/SAONE reste au pied du podium cette année. Vivement Besançon pour revivre ces émotions.


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.27.31.png
Image 1 copie.png
DUQUENNE Florian
COO Florine
DELRUE Michael
REGNIEZ Mélanie
REGNIEZ G-Y
VASSEUR Benoit



Les champions du jour



        PISTOLET SENIORS 3




Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.44.47.png
Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.44.55.png


Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.45.02.png

2e MIRASSOU Raymond
ST l'Union - NOR
1er JAMET André
AST Roissy - IDF
3e BECQUET Jean-Marie
AST Creil - PIC






      PISTOLET SENIORS 2




Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.45.31.png
Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.45.57.png


Capture d'e?cran 2013-02-07 a? 13.46.06.png

2e NICOT Hervé
AST Durtalois - PDL
1er VAN DER WENDE Guill.
Abeille Aydes - CEN
3e MARTIN Philippe
Ste Nimoise Tir - LR






 PISTOLET CADETTEs FILLEs




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.25.07.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.25.19.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.25.27.png

2e LAMOLLE Mathilde
ETP Aubagne - PRO

1re CHEVALIER Alexandra
Alsace de Bagnolet - IDF

3e MEISBERGER Océane
ST Petite Rosselle - LOR






          PISTOLET DAMES 2




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.26.23.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.26.29.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.26.36.png

2e FAGNOT Laurence
Patriote Senonaise - BOU
1re PLATEL MARECHAL I.
AS Dresser FR TIR - NOR
3e DUCREUX Isée
CT Montgeron - IDF






           VITESSE DAMES 1




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.24.16.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.24.24.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.24.33.png

2e DAVID Clémentine
Les Mouettes Royan - PC

1re FERRAND Laetita
Tireurs Montfleury - DS
3e COUTURIER Sylvie
Dardilly PF - LYO






          VITESSE SENIORS 1




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.25.49.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.25.56.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.26.03.png

2e BESSAGUET Clément
ST Montpellier - LR

1er WASSONG Aurélien
Harthouse-Haguenau - ALS
3e ARTAUD Boris
CTPN - PRO







         VITESSE SENIORS 2




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.45.12.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.45.20.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.45.28.png

2e RIEDINGER Thierry
Harthouse-Haguenau - ALS
1er MARTIN Philippe
Ste Nimoise Tir - LR
3e GUILLOT Daniel
TS Chatenoy le Royal - BOU






         VITESSE SENIORS 3




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.44.27.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.44.36.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.44.45.png

2e BESSIERE Pierre
Rex-Club Domeratois - AUV
1er BENOIT Gérard
Carabiniers de Billy - NPC
3e MORLET Didier
STASA - PRO






STANDARD CADETS GAR.




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.48.33.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.48.40.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.48.50.png

2e PATURAUD Max
CT Chambery - DS
1er LODIEL Anthony
Volontaires Janzéen - BRE
3e FAVIER Rémi
ETP Aubagne - PRO






 STANDARD JUNIORS FI.




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.47.37.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.47.44.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.47.55.png

2e RENE Anne-Isabelle
Amicale Tir Chenou - IDF

1re SCIRE Sophie
ETP Aubagne - PRO

3e GUILLAUME Sarah
ACAPI Club - GUA







STANDARD JUNIORS GAR.




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.46.47.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.46.54.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.47.08.png

QUIQUAMPOIX Jean
TS Antibes - CA

1er CABRIEL Romain
TS Antibes - CA

3e CAFFARATTI Christopher
ST Toulon - CA







        STANDARD DAMES 2




Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.49.09.png
Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.49.17.png


Capture d'e〜ran 2013-02-07 à 20.49.24.png

2e THOREAU Sophie
Angers TS - PDL
1re DOUEZ Marie-José
ST Pamiers - MP
3e HIDEUX Isabelle
ST Livry-Gargan - IDF


Les photos du jour

 
Légende : CDF Indoor 07 02 2013

Journée CDF Indoor 07 02 2013



Aurélie GIRAUD, Collectif ISSF Pistolet Dames
GD3_3790.jpg

 Cible Mobile
GD3_3848.jpg

Le Zoom du jour

Jean-Pierre CATALA - Adjoint au Directeur Technique National / Directeur des Equipes de France

 La Détection et le suivi des jeunes talents de notre sport passe par 2 grands axes: Le Parcours d'Excellence Sportive (PES) et le Parcours d'Entraînement Régional. Pouvez vous nous présenter comment la Direction Technique structurera ces missions sur l'olympiade à venir ?

Il est évident que l'avenir de nos résultats au plus haut niveau mondial passe par un engagement important auprès de nos plus jeunes tireurs dès à présent. Pour cela, la fédération et la DTN comptent poursuivre leur effort engagé au profit de la filière de détection et de formation de nos meilleurs éléments.

Le Parcours d'Entrainement Régional (PER) concerne le travail effectué dans les clubs, les comités, les ligues, les inter-régions et les stages nationaux cadets. Chacune de ces strates de la filière d'entrainement a un rôle important à jouer pour atteindre l'objectif final. Actuellement, des moyens importants sont mis en œuvre à chacun de ces niveaux. Il faudra sans doute revoir dans un proche avenir la répartition et la cohérence des missions à accomplir à chaque étage de cette pyramide afin de générer les meilleurs résultats avec les mêmes moyens. Le maillage national recherché par la création du réseau des Responsables Entrainement de Ligue (REL) doit permettre de remplir une partie de cet objectif. A eux ensuite de procéder au même travail au niveau de chaque ligue vis à vis des comités départementaux et des clubs. Cette « toile d'araignée » est indispensable pour améliorer la transmission d'une information qualitative.

Pour le Parcours de l'Excellence Sportive (PES), le passage des pôles espoir de Wattignies et de Toulouse en pôles France Jeune semble être une étape intéressante dans l'amélioration de l'efficience de notre filière. Ce changement devrait être opéré  dès la rentrée prochaine. Par ailleurs, le recrutement des pôles va être de nouveau soumis à un passage par un filtre d'évaluation. Ainsi, dès cette année, les jeunes candidats à l'entrée en centre de haut niveau devront passer par un séjour au pôle de Toulouse, fin mars, afin d'y être évalué. Cette remise en place de tests sélectifs démontre l'intérêt que porte la DTN au projet sportif et professionnel des tireurs engagés dans notre filière d'accès au haut niveau en les accompagnant et les conseillant au mieux dans leur choix.

La présence de votre Département sur le championnat permet de conseiller et d'informer sur vos actions mais j'imagine aussi pour être attentif aux performances  ?

Bien sûr, nous observons attentivement les résultats produits par les tireurs participant au championnat de France. Que ce soit celles concernant les cadets en collectif national ou bien les autres, toutes les performances réalisées ici prennent une valeur ajoutée quand on connaît la difficulté de tirer un France.

Pour la communication autour du PES à PER nous ouvrons un accueil quotidien avec les entraineurs nationaux cadets et les entraineurs des pôles. Nous pouvons ainsi répondre aux interrogations des jeunes tireurs ou de leurs parents au sujet de notre cursus de progression et de son dispositif de mise en œuvre.

Les parcours de tireurs comme Céline GOBERVILLE (médaillée olympique 2012), Anthony TERRAS (médaillée olympique 2008) ou Jérémy MONNIER (champion de France 2013 depuis hier et présent aux JO londonien) à tous issue de la filière - prouve que la « formation à la française » fonctionne et s'adapte à leurs exigences. Comment comptez-vous la perfectionner sur les 4 ans à venir ?

Oui la filière française, où l'Etat et les fédérations travaillent ensemble pour atteindre les sommets des podiums sportifs mondiaux, a produit de grands tireurs depuis de longues années. Elle est d'ailleurs enviée par beaucoup de fédérations étrangères qui voudraient pouvoir bénéficier des mêmes avantages.

Toutefois, il ne faut pas s'endormir sur nos lauriers. Des nations émergentes commencent à bousculer la hiérarchie mondiale. Le sport en général et les Jeux Olympiques en particuliers drainent de plus en plus de pays qui veulent être reconnues et exister médiatiquement. Il nous faut donc évoluer pour progresser afin de garder notre niveau actuel. Le sixième rang aux JO de Londres est une étape mais pas une finalité. Pour cela, nous travaillons actuellement  sur la stratégie qui va nous servir de guide sur ces quatre prochaines années.

Vos missions fédérales vous oblige à vous projeter sur du long terme pour les athlètes, alors pour Rio un objectif ? Voyez vous pousser une génération dorée ?

Pour ce qui concerne les jeunes talents cités plus haut, on parlera plutôt de participation aux JO de 2020. Pour ceux de 2016 à Rio, il me semble que l'équipe présente à Londres, où chacun de ses quatorze membres à déjà obtenu des résultats dans des compétitions majeures, sera à même de défendre nos couleurs sur les pas de tir brésiliens. D'ici là, cette équipe sera, j'en suis convaincu, renforcée par des éléments qui évoluent actuellement à la frontière du très haut niveau et qui franchiront le pas d'ici un à deux ans. Cela compensera ainsi la sortie probable d'athlètes arrivant en fin de cursus.


©FFTIR

Reportage

Résultats

Actualité

Toutes les compétitions