1e Jeux Européens 2015

Jeux Européens 2015 - Dans les coulisses de L'équipe 21


l'équipe21.jpg

Michel BURY, médaille d'argent Carabine 60bc JO 1984
Bury-podium (N et B) - copie.jpg
Lorsque j'ai accepté le rôle de consultant pour commenter en direct les épreuves de tir des premiers Jeux Européens de Bakou, du 16 au 21 juin 2015, je ne savais absolument pas ce qui m'attendais. Gilles MULLER, notre DTN, m'avait proposé l'opération et m'avait donné quelques informations générales. Le service communication de la fédération m'avait fourni un planning prévisionnel et j'avais été mis en contact direct avec François-Xavier BUSNEL, le Rédacteur en Chef adjoint de L'ÉQUIPE 21. Je savais que j'allais travailler en duo avec plusieurs journalistes-pigistes.

Une préparation minutieuse

Je compris très vite que la phase de préparation était décisive :
  • 18 épreuves à connaître, Ghislaine BRIEZ m'envoya tous les règlements dont je fis des synthèses d'une page par épreuve
  • 18 tireurs, que je connais personnellement pour la plupart. Là aussi, je préparais des fiches : cursus, titres et records de chacun
Arrivé la veille de la première diffusion, je fis connaissance avec le staff de L'ÉQUIPE 21 et je visitais les studios de Boulogne. Beaucoup de monde, des téléphones, des tablettes, des ordinateurs et des écrans partout : une fourmilière. Toute l'équipe est sympathique, souriante... et pressée. Je suis des leurs pour une semaine. Nous partagerons le café, l'antenne et la cantine... Je m'installe dans un hôtel proche pour pouvoir suivre tôt le matin les résultats en live (nous avons 3 h de décalage avec Bakou), et pour tout préparer avec David DIETZ, mon commentateur attitré pour 2 jours.

Tout est organisé grâce à trois tableaux qui me parviendront tous les soirs vers 21h :
  • Contenu des quatre canaux produits par la télévision de Bakou
  • Créneaux ouverts et événements susceptibles d'être diffusés à l'antenne
  • Prévisionnel du lendemain
Les conditions de diffusion pour le tir sont claires dès le départ : direct ou léger différé, seulement si il y a un finaliste français, avec une priorité possible à d'autres événements : Tour de suisse cycliste, finales, podiums ou points forts dans d'autres sports.

Répartition des rôles

Dès le lendemain, les retransmissions commencent à 9 heures. La fourmilière qui me paraissait désordonnée me semble être devenue une ruche très efficace. Chacun est à son poste, le rédacteur et ses adjoints - François-Xavier, Gaëlle et Blandine - les coordinateurs, assistants et poolistes, le présentateur - c'est la personne la plus connue et il dispose d'une réelle autonomie - le commentateur, souvent un pigiste, qui partage avec le consultant une cabine insonorisée. Enfin le chef d'édition, chargé de tout assembler harmonieusement. C'est lui qui donne l'antenne à la cabine : 5, 4, 3, 2, 1, top...

Tout au pas de course

En pratique : suite à une qualification, un tireur français est en finale. J'informe le rédacteur et nous regardons si un direct est possible ou si une option « différé » est à retenir. Il arbitre par rapport aux autres actualités et donne son feu vert pour quelques minutes d'antenne. J'ai les fiches des finalistes ainsi que quelques informations supplémentaires venues directement de Bakou. Nous faisons un briefing avec le commentateur, parfois en moins de 10 minutes. Voici déjà le rédacteur ou le chef d'édition : « Dans six minutes, cabine B ! ». Casque sur les oreilles, micro branché, les yeux rivés sur les écrans, nous attendons le décompte, le générique et... nous voilà à l'antenne, avec les images de tir de Bakou !

Aux résultats !

Finalement, nous n'avons qu'à nous féliciter des efforts consentis pour promouvoir les épreuves de tir des premiers Jeux Européens. Grâce à la collaboration entre L'ÉQUIPE 21 et la FFTir, les amateurs ont suivi de nombreuses épreuves : la Fosse Olympique Homme, le Skeet Hommes et le Skeet Dames, la carabine 3x20 Dames et la carabine 3 positions Hommes, la Vitesse Olympique Hommes et la Fosse mixte par équipes. Nos champions ont rapporté trois médailles et deux quotas. Valérian SAUVEPLANE a même été reçu en direct sur le plateau de « Menu Sport » par France PIERRON, à son retour en France le 24 juin. En tout, cela représente plus de quatre heures d'antenne pour le tir français sur la chaîne nationale du sport, une première ! Et la chaîne en question est également récompensée : elle a battu son record d'audience.

Je tiens à remercier toutes les personnes de L'ÉQUIPE 21 qui m'ont si bien accueilli, de la chargée de communication au chef de projet, du Rédacteur en Chef adjoint aux commentateurs (j'ai travaillé avec trois d'entre eux) sans oublier le restaurant d'entreprise. L'ambiance était très sympathique et l'expérience fort intéressante...

La régie, où tout est centralisé
Sans titrel'équipe21 1.jpg
Les bureaux, tôt le matin
Sans titrel'équipe21 2.jpg
Le bureau d'une présentatrice
Sans titrel'équipe21 3.jpg
La cabine de speak
Sans titrel'équipe21 4.jpg
Le poste du chef d'édition et de son équipe
Sans titrel'équipe21 5.jpg

Reportage

Actualité

Toutes les compétitions