CM WSPS Para-tir - Châteauroux 2018

WC WSPS Châteauroux 2018 - Reportage / Report

instagramv2 .jpg
youtube3.jpg
SIUS Logo Web.jpg
Facebook Web.jpg
Twitter Web.jpg

REPORTAGE

Conclusion

La coupe du monde Para-tir 2018 organisée au CNTS se termine dans une ambiance joyeuse et bon enfant. Non seulement nos tireurs ont réalisé quelques belles performances et récolté quelques médailles et quelques quotas, mais ils ont aussi eu la fierté de côtoyer à domicile les plus grands champions de 43 nations. Ce faisant, ils n'ont eu à rougir ni de l'organisation mise place par notre Fédération, ni des nouvelles et vastes infrastructures de Châteauroux-Déols qui, de l'avis de tous ces compétiteurs, sont remarquablement adaptées et accessibles.

Nous tenons à remercier les représentants de la Fédération Internationale Para-tir (WSPS) pour leur confiance ainsi que les cadres de la Fédération, les jurys et les arbitres sans qui la mise en place des nombreuses épreuves n'aurait pas été possible. Il en est de même des membres du corps médical et des secouristes de la Protection civile. Les nombreux bénévoles, reconnaissables à leurs polos violets, ont également fourni, parfois durant une quinzaine de jour, une aide considérable et déterminante, tout particulièrement ceux de l'association « Les amis de la Martinerie ». Enfin n'oublions pas le personnel fédéral pour qui cette compétition de fin de saison a nécessité un engagement tout particulier. Aucun d'entre eux n'a ménagé ses efforts et la réussite de cette coupe du monde leur revient indubitablement. Qu'ils en soient tous infiniment remerciés !

Samedi 29 septembre 2018

Dernière journée de compétition ! Elle débute par deux épreuves simultanément. D'un côté, nos deux pistoliers, Gaëlle et Romain affrontent le froid au Pistolet 50 mètres (P4). Cette épreuve est une nouveauté pour Romain qui progresse de mois en mois, pour Gaëlle il ne s'agit pas de son épreuve de prédilection mais elle souhaite surtout "matcher" pour se construire un mental de compétitrice et repousser ainsi le stress lié à ce type d'évènement. Ils terminent respectivement à la 14e et 35e place. Ils savent déjà comment travailler le 50 m afin de progresser.

En parallèle, six français, dont deux en MQS, sont présents pour les qualifications à la Carabine R3 à 10 mètres. Christophe Tanche, Cédric Fèvre, Valérian Lefaure, Jean-Louis Michaud, Didier Richard et Bastien Combal. Christophe se qualifie pour la finale !

La concurrence est rude. Malgré de jolis points, il sort 7e de la finale. Par contre la France prouve que son groupe a de grosses qualités pour la suite de l'olympiade car l'équipe composée de Cédric Fèvre, Christophe Tanche et Valérian Lefaure décroche l'or !

WCChateauroux2018_29:09:18FFTir:G.Dumery00208.jpg
Le dernier match de cette coupe du Monde à Châteauroux est la Carabine R5 à 10 mètres. Six tireurs sont également à son départ : Tanguy de la Forest, Alain Quittet, Lisa Bonzom, Dylan Kerreneur, Justine Bève (MQS) et Vincent Fagnon (MQS). L'équipe composée de Tanguy, Alain et Lisa décroche le bronze suite aux qualifications Voici une nouvelle médaille par équipe pour notre délégation.

Après les 2 relais, nous retrouvons 2 tireurs français dans les 8 premiers : Tanguy en 5e place et Alain en 8e place pour la finale. Lors de la finale deux quotas pour les Jeux paralympiques sont à pourvoir. La France possède toutes ses chances. La finale nous réserve de nombreuses surprises notamment avec l'anglais Ryan Cockbill. Il réalise un zéro en cible puis pense à un problème et donc attend. Résultat deux zéro pour lui dès les premiers 5 plombs de finale. Lors des 5 coups suivant un troisième zéro vient s'ajouter à son score. C'est logiquement qu'il termine huitième de la finale.

Pendant ce temps nos français se chamaillent la troisième place laissant Andrea Liverani monter en puissance devant. Malheureusement pour Tanguy il termine cinquième mais il rapporte à la France son premier quota paralympique ! En fait, trois athlètes déjà quotés sont devant lui. Il remporte donc le premier quota à gagner. Cela signifie qu'Alain gagne le second sous les yeux d'Emmanuelle ASSMANN, Présidente du CPSF.

WCChateauroux2018_29:09:18FFTir:G.Dumery00237.jpg
Maintenant ces deux sésames assurés, Alain part à la conquête de la médaille. Les gros 10 s'enchainent. Les points sont serrés. Cela ne l'empêche pas de décrocher le bronze ! Par la même occasion, l'italien Andrea Liverani réalise un nouveau record du Monde en finale R5. N'hésitez pas à revivre cette finale sur notre chaine Youtube.


Conclusion, l'équipe de France décroche à domicile 3 médailles d'or, 2 d'argent, 6 de bronze et 2 quotas pour les Jeux paralympiques de 2020. Félicitations à eux !

Vendredi 28 septembre 2018

Ce matin Pistolet Standard (P5), Gaëlle Edon et Romain Ramallingom-Sellemoutou sont prêts sur le pas de tir. Malheureusement suite à un problème avec son arme, Sabrina Daulaus ne débutera pas la compétition. Gaëlle et Romain démarrent très bien le match, Romain se place en tête de file dès le début. Nombreux sont les supporters derrière nos deux français.

WCChateauroux2018_28:09:18_©FFTir:F.Perville72.JPG
Ils réalisent leur performance de l'année ! Gaëlle bat son record avec 346 points et termine 5e ! Quant à Romain, il bat le record de France de 6 points et gagne cette coupe du Monde ! Il sort sous les applaudissements. Immédiatement l'équipe de France, les entraineurs et ses parents viennent le féliciter. Ses parents sont très émus et fiers de sa performance. Romain décroche une petite larme de joie. Pour lui ce match n'a pas été facile. Hier lors de l'entrainement officiel, une violente douleur s'est emparée de lui au niveau des trapèzes. Ce matin la douleur était là, il n'était pas sûr de pouvoir commencer ce match. Finalement tout s'est très bien passé, il reconnait avoir fait un très gros travail mental sur ce match. Le but : se concentrer sur les organes de visées et faire abstraction à la douleur. Sa progression est incessante sur cette saison, à Al Ail, au début de l'année il avait décroché le bronze dans cette discipline sur une coupe du Monde. Désormais il atteint la plus haute marche du podium.

WCChateauroux2018_28:09:18_©FFTir:F.Perville56.JPG
Dans l'après-midi, deux de nos français au Para-trap se sont qualifiés pour la finale, Cyril Delubac et Philippe Le Begue. Ce dernier est à égalité avec 111 points, il doit alors participer à un shoot off. Il le remporte dès le premier plateau face à l'anglais Steve Ling. Ils sont donc respectivement en numéro 4 et 5 pour la finale.

Le début est difficile, ils marquent 2 points sur 5 lors de la première série. Tout s'arrange pour la suite, ils sont reboostés. Cyril et Raffaele Talamo (ITA) sont à égalité depuis plusieurs séries à la première place. Philippe, termine quant à lui 5e . C'est une jolie performance pour cette première coupe du Monde.

La finale continue et Raffaele et Cyril restent au coude à coude. Au dernier tir ils sont à égalité. Le shoot off démarre et ils se suivent. Le stress est palpable au milieu du clan français. Finalement Cyril décroche l'or !

Nous pouvons dire qu'aujourd'hui fut une journée en or pour notre délégation !

WCChateauroux2018_28:09:18_©FFTir:F.Perville65.JPG

Jeudi 27 septembre 2018

Première journée au plateau pour notre délégation, tous nos tireurs sont en catégorie PT2. Trois séries les attendent aujourd'hui. Nos français sont très bien placés. Philippe Grilhe 3e, Cyril Delubac 6e, Philippe Le Begue 7e, Christophe Bouche 12e. Jena-Michel Deleglise tire quant à lui en MQS, il n'est donc pas classé mais participe à cette coupe du Monde.

Pour cette équipe, il s'agit d'un « cadeau ». La Fédération Française de Tir a organisé le premier championnat de France Para-trap en juillet. Cette reconnaissance et cette catégorie sont donc nouvelles. Philippe G. et Cyril nous confient avoir attendu ça longtemps. La Fédération leur donne de nouvelles opportunités, ils participent désormais à des stages de préparation, à des compétitions internationales et à tout un suivi dédié au Haut-Niveau. C'est pour cela que le stress est bel est bien présent sur cette première opportunité.

WCChateauroux2018_270918_©FFTirFPerville22.JPG
Nous avons également assisté à deux performances en Pistolet 10 m. Manish Narwal (IND) bat le record du Monde Junior en Pistolet P1 et Francis Rubina (IND) égalise le record du Monde Junior en P2. Il s'agit de très beaux tirs. Manish a confirmé son rôle de leader en remportant cette coupe du Monde.

Plus tard dans la journée, Didier Richard s'est exprimé en Carabine R7 (3x40). Il décroche son ticket pour la finale avec 1144 points. Pendant la finale toute l'équipe de France est venue le soutenir ! C'est là que commence alors une bataille pour la médaille et le quota avec Doron Shaziri (ISR). Tous deux échangent tours à tours leur place. Doron comme Didier n'ont pas de quota et cherchent à le gagner.

Abdulla Sultan Alaryani (UAE), en tête du début à la fin remporte la médaille d'or avec 8 points d'avance sur le second. Cet athlète est impressionnant, il ne cesse d'être sur le podium ! Abdulla Sultan a reçu un quota lors du championnat du Monde en Corée en mai dernier.

WCChateauroux2018_270918_FFTirF.Perville120.JPG
Malheureusement pour nous, l'israélien a faim et n'en démord pas. Il double Didier et termine sur la deuxième marche du podium avec un quota pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020. Didier devient le premier médaillé individuel français de cette compétition. Nous le retrouvons sur le podium heureux de cette place avec un grand sourire aux lèvres, de quoi booster toujours plus notre équipe de France.

WCChateauroux2018_270918_FFTirF.Perville139.JPG
Jeudi se termine sur la deuxième médaille d'or de Barbara Moskal (POL) en déficients visuels (VI) debout. Pour cette première mondiale, nous pouvons noter la puissance de la Pologne et de ses tireurs VI.

Mercredi 26 septembre 2018

La journée débute par le tir à la Carabine R6 soit le 60 balles couché à 50 mètres. Nos français sont cinq pour défendre nos couleurs ! Le vent est beaucoup moins violent mais les températures restent toujours aussi fraiches. Cédric Fèvre enroulé dans une couverture de survie manque la finale à 0,8 points, il se classe 9e. Cependant, l'équipe composée de Cédric, Christophe Tanche et Didier Richard décroche l'argent et offre ainsi une troisième médaille par équipe à la France.

Après coup, la déception est palpable. La finale était au bout des doigts. Il s'agit d'une très belle médaille par équipe mais les tireurs français sont impatients de montrer tout leur potentiel lors des prochains matchs. Martial Chaussé, fier de ses athlètes et de leur progression souligne que le travail est là mais qu'il faut continuer afin d'y arriver. Ils en sont largement capables, il ne manque pas grand-chose pour décrocher des médailles individuelles.

CM WSPS 2018 Chateauroux 26 septembre©Florent Perville? (1) copie.jpg
Nombreux sont les français derrière les qualifications en carabine R4 pour soutenir les bleus emmenés par Tanguy de la Forest qui s'y impose avec 633,1 points. Il termine son match sur un 10,8 sous les applaudissements admiratifs du public. Ce score lui permet donc d'accéder en premier à la finale. Cette dernière, loin d'être simple face à trois quotés pour les jeux paralympiques ne déstabilise pas Tanguy. Il enchaine les 10 tout comme Andrea Liverani (ITA). Malheureusement pour lui, l'italien le devance et Tanguy termine aux pieds du podium.

Avec Dylan Kerreneur et Alain Quittet, tous trois remporte une médaille de bronze en équipe, la troisième pour la délégation.

CM WSPS 18 Perville1832.JPG
Plus tôt dans l'après-midi, nos tireurs Para-trap ont pu s'exercer lors dun entrainement officiel. Le vent a laissé place au soleil et nos tireurs restent impatients de débuter la compétition demain.

Les pistoliers se sont également entrainés au 10 mètres. Romain très satisfait de son entrainement nous fait part de ses impressions. Il a profité de ce PET pour vérifier et confirmer les bonnes sensations. Il part confiant et serein pour demain. Il revient pour nous sur sa finale d'hier, le vent l'a fortement déstabilisé physiquement mais mentalement il est parvenu à ne rien lâcher. Sur cette coupe du Monde il réalise l'un de ses meilleurs classements internationaux depuis ses débuts dans le tir.

CM WSPS 18 95.JPG
Au détour des couloirs nombreux sont les tireurs heureux face à l'accessibilité du CNTS. Valérian Lefaure, nous fait part de sa joie d'être ici. Pour lui, une coupe du Monde en France permet de meilleures conditions de tir. Les tireurs n'ont pas de longs trajets avec des décalages horaires à affronter et ce rendez-vous est aussi l'occasion de se mélanger. Toutes les disciplines représentants la famille du tir sont regroupées. Il a pu rencontrer des tireurs Plateau mais aussi des déficients visuels. Cela change beaucoup, cette compétition permet de nouvelles rencontres et échanges.

Mardi 25 septembre 2018

Cette coupe du Monde est caractérisée par de nombreuses premières fois pour notre Fédération. La première est l'apparition du streaming pour les finales 10 mètres. Elles sont retransmises en direct sur notre page Facebook et notre chaine YouTube. N'hésitez pas à venir soutenir les athlètes !

Dès 11h30, la finale 10 mètres Déficients visuels couché a marqué l'histoire. Il s'agit de la première finale pour notre histoire et celle de la Fédération Internationale Para-tir (World Shooting Para Sport) dans cette discipline. Dans cette épreuve mixte, les carabiniers se dotent d'un système de visée laser capté par une LED installée sur la cible permettant de centrer grâce à un système audio.

CM WSPS 2018 _GDY5924.jpg
Pour marquer le coup, les athlètes n'hésitent pas à nous offrir un très beau spectacle avec un shoot off pour Maria Ciupinska (POL) et Timo Nystrom (FIN). Ils réalisent respectivement 10,2 et 10,3 et permettent de définir la 4e place. Barbara Moskal (POL) domine la finale de bout en bout et s'impose avec 6 points d'avance.

Les conditions climatiques du 50 mètres ne sont pas de tout repos pour nos français. En matinée le stand est très froid avec un vent tourbillonnant. Tout cela ne leur facilite pas la tâche et quelques déceptions sont perceptibles à la fin des qualifications. Bien que les températures aient légèrement augmenté pour la finale à 13h, le vent quant à lui continue ses caprices. Cela n'a pas freiné le challenge de ce match et les tireurs se tiennent dans un mouchoir de poche. Finalement James Bevis (GBR) l'emporte et décroche un quota paralympique pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

Cocorico ! Didier Richard ouvre le bal des finales françaises en Carabine (R1) ! Il arrive à bien se placer dès les premiers tirs. Ses adversaires ne le laissent pas faire. Depuis 2017 et sa dernière médaille remportée en coupe du Monde, Didier retrouve son potentiel bénéficiant des stages et des conseils avisés de ses entraîneurs Martial Chaussé et Eric Viller. Il réalise un très beau début de finale, ses derniers tirs se compliquent et il termine au pied du podium.

CM WSPS 2018 z (375).JPG
Sur le pas de tir Pistolet, Romain Ramalingom-Sellemoutou entre en quatrième position en finale 25 mètres (P3). Sa première série complique sa finale, malgré le soutien de la délégation française, il enchaine les 2 touches et se classe 5e.

Après cette première journée la France décroche deux médailles de bronze ! La première en équipe Carabine R9 avec Tanguy de la Forest, Alain Quittet et Dylan Kerreneur. La seconde, toujours par équipe en Pistolet P3 avec Gaëlle Edon, Romain Ramalingom-Sellemoutou et Sabrina Daulaus !

CM WSPS 2018 Chateauroux 25 septembre©Florent (1).JPG
CM WSPS 2018 Chateauroux 25 septembre©Florent (5).JPG

Lundi 24 septembre 2018

Après le championnat du Monde de Cheongju, les tireurs Para-tir se retrouvent pour la première coupe du Monde de l'olympiade qui va décerner des quotas pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Pour cette première sur le sol français, nous retrouvons non seulement les meilleurs carabiniers, pistoliers et « trappers » mais aussi les déficients visuels du monde entier invités à participer pour cette saison. La WSPS souhaite les incorporer à l'avenir dans les nouvelles épreuves officielles du circuit des coupes du Monde. 214 athlètes représentants 43 nations des 5 continents se sont donnés rendez-vous pour cette manifestation sur « un des stands de tir les plus complets du Monde » comme nous le rappelle Ghislaine BRIEZ, membre du Comité directeur de la FFTir mais surtout ambassadrice privilégiée du Para-sport français au niveau international, qui tient les rênes de ce superbe évènement en région Centre-Val-de-Loire. La France profite de l'opportunité pour proposer une délégation importante de tireurs sur l'ensemble des épreuves, notamment en PT2 (Para-trap) pour la première fois de son histoire.

La journée était réservée aux entrainements officiels, tous les pays et tireurs ont pu découvrir le stand du CNTS et le froid polaire inhabituel pour cette période. Les derniers contrôles et ajustements ont été faits avant le grand début de la compétition.


Signature_transitoire-02 2.jpg

Reportage

Résultats

Actualité

Toutes les compétitions