CdM Cible Mobile

CdM Cible Mobile CNTS 2022 - Reportage

Suivez l’actualité de la compétition / Follow this event news :

PHOTOS

Retrouvez toutes les photos sur notre compte Flickr

Ce service en ligne vous permet, non seulement de voir les photos prises sur certaines compétitions, mais aussi de les télécharger afin de les imprimer et/ou de les utiliser dans vos propres publications (les photos de ces championnats sont libres d’utilisation). Elles sont utilisables sans retouche ou modification sous réserve de mentionner leur copyright.

Découvrez ici quelques clichés du championnat :

Championnat du monde cible mobile - CNTS 2022

Cliquez ici pour accéder à l’album complet

FINALES 10 M – VITESSE RAPIDE

Seniors

Juniors garçons

Dames

Juniors filles

VIDÉOS

Lundi 1er août 2022

Les délégations commencent à arriver aujourd’hui. Soixante-quatre tireurs, de quinze nations sont attendus. Ceux qui tirent le 50 mètres sont déjà là, à l’exception des indonésiens, retardés par un problème de visa.

Mardi 2 août 2022

Grand soleil et ciel tout bleu pour cette première journée. Par chance, la grande chaleur du jour n’affecte pas trop les entraînements officiels.

À dix-neuf heures, une cinquantaine de participants – athlètes, officiels, jurys, arbitres et organisateurs – se regroupent dans le stand Finales. Sylvie LANSON, trésorière de la Fédération Française de Tir, souhaite la bienvenue à tous de la part du président BACZYK, qui ne pourra venir au CNTS qu’au milieu du championnat.

C’est ensuite Pekka KUUSISTO, membre du Comité exécutif de l’ISSF, qui représente le président de cette fédération internationale qui exprime son bonheur de voir enfin ce championnat, deux fois repoussé en raison de la crise sanitaire, prendre place au CNTS. Il remarque que si quinze nations sont aujourd’hui représentées, un certain nombre de délégations sont encore soumises à des restrictions qui leur ont interdit soit la préparation, soit même le voyage. Il termine son intervention en souhaitant bonne chance à tous les compétiteurs et déclare officiellement ouvert le championnat du monde Cible mobile 2022.

Mercredi 3 août 2022

Première épreuve aujourd’hui sous une chaude météo, parfaitement égale à celle de la veille.

Les tireuses ukrainiennes s’entraînent à 10 mètres

Kristen HOLMBERG (Suède) en position de tir

Pour la première partie de l’épreuve à 50 mètres Hommes, vitesse lente, c’est Jozsef SIKE (Hongrie) qui se place en tête avec un score parfait de 300, suivi par l’ukrainien Ihor KIZYMA (299) et par le suédois Emil MARTINSSON (298). Avec 293, Romain BIDAUT se trouve en huitième place du classement provisoire.

Rendez-vous demain pour la vitesse rapide et pour les shoot-off s’il y en a.

Pekka Kuusisto, Maxime Coursimault, Elvira Valant et Christian Hunzinger

Jeudi 4 août 2022

Les entraînements à 10 mètres ont duré toute la journée.

Un tireur coréen s’entraîne à 10 mètres

C’est aussi la deuxième passe de la Cible mobile 50 mètres Hommes et Juniors.

Malgré sa belle performance d’hier – 98, 97, 98 – le seul compétiteur français, Romain BIDAUT, se retrouve en queue de peloton. Sa passe en vitesse rapide a en effet été perturbée par trois incidents techniques durant la dernière série. Malgré une réclamation déposée par son entraîneur, il ne marque  que 92, 92 et 80, ce qui fait un total de 557. Romain et ses supporters sont donc déçus. Indépendamment de cela, les scores des premiers sont plutôt élevés.

Les trois premiers sont :

    • 1er       Ihor KIZYMA – 591 (Ukraine)
    • 2ème   Emil MARTINSSON – 590 (Suède)
    • 3ème   Jozsef SIKE – 589 (Hongrie)

Deux jeunes supporters

Rendez-vous demain pour les épreuves en vitesses mixtes.

Vendredi 5 août 2022

Aujourd’hui, l’épreuve « Hommes » de la Cible mobile à 50 mètres avec des vitesses mixtes – c’est à dire aléatoirement lente ou rapide – a ménagé un beau suspens. En effet, deux suédois arrivent en tête ex aequo, suivis par deux ukrainiens également ex aequo.

Commençons par ces deux derniers : les ukrainiens Ihor KIZYMA et Denys BABLIUK obtiennent 390. C’est un tir fratricide qui finit par les départager : 20 pour Ihor qui se classe troisième et 18 pour Denys qui reste au pied du podium. Il en est de même pour les deux suédois Emil MARTINSSON et Jesper NYBERG qui réalisent chacun 391 et doivent se mesurer à nouveau pour déterminer à qui iront les médailles d’or et d’argent. Ici, le suspens dure un peu plus encore. Premier shoot-off 19 à 19. Deuxième shoot-off : encore 19 à 19. Au troisième essai, ce sera Emil qui surclassera son compatriote Jesper par 20 à 18. Emil en or et Jesper en argent donc.

La cible mobile 50 mètres en vitesses mixtes des Juniors offre un match plus classique, dont voici la conclusion :

  • Or : Roman CHADAI – 391 (Ukraine)
  • Argent : Aaro Juhani VUORIMAA – 383 (Finlande)
  • Bronze : Mats Per Oscar ELIASSON – 382 (Suède)

À partir de 16 heures 30, tous les participants se réunissent dans le stand Finales pour la remise des récompenses que voici :

Cible mobile 50m Hommes

  • Ihor KIZYMA – 591 (Ukraine)
  • Emil MARTINSSON – 590 (Suède)
  • Jozsef SIKE – 589 (Hongrie)

Cible mobile 50 mètres Juniors

  • Aaro Juhani VUORIMAA – 584 (Finlande)
  • Roman CHADAI – 578 (Ukraine)
  • Kyrylo ITULIN – 571 (Ukraine)

Cible mobile vitesses mixtes 50m Hommes

  • Emil MARTINSSON – 391 – S-off: 19+19+20 (Suède)
  • Jesper NYBERG – 391 – S. off: 19+19+18 (Suède)
  • Ihor KIZYMA – 390 – S.-off: 20 (Ukraine)

Cible mobile vitesses mixtes 50m Juniors

  • Roman CHADAI – 391 (Ukraine)
  • Aaro Juhani VUORIMAA – 383 (Finlande)
  • Mats Per Oscar ELIASSON – 382 (Suède)

Après cette remise de récompenses, une photo rassemble les officiels, les jurys et les arbitres.

De haut en bas et de gauche à droite : Pekka KUUSISTO (Délégué technique ISSF), Kwanchoon LEE (Jury), Elvira VALANT (Jury), Claes JOHANSSON (Jury), Christian HUNZINGER (Arbitre), Ghislaine BRIEZ (RTS), Alain FRANCY (Arbitre), Marie-Ange VILLEPELÉ (Arbitre), Pascal GOUILLY (Arbitre), Andrée MASSON (Arbitre) et Jean-Louis MERGAULT (Arbitre)

Samedi 6 août 2022

Journée d’entraînement officiel pour toutes les catégories de tireurs sur Cible mobile à 10 mètres.


Julie KIRR (Allemagne)
Les finlandais à l’entraînement
Les suédois à l’entraînement
Les huit tireurs indonésiens sont les derniers arrivés.
La première action des indonésiens : régler leurs carabines
Le contrôle des armes
Romain BIDAUT et son fan club : Élodie et les quatre ouvreurs français

Dimanche 7 août 2022

Première passe des épreuves de Cible mobile à 10 mètres aujourd’hui, sous un beau soleil d’été.

Ce sont les trente tirs en vitesse lente qui ont pris place au CNTS entre 9 heures et 13 heures. Les scores sont élevés sans être impossibles à rattraper pour autant.

Voici le palmarès provisoire des Hommes :

  • Lukasz CZAPLA – 293-12x (Pologne)
  • Ihor KIZYMA – 293, 9x (Ukraine)
  • Bedrich JONAS – 292-9x (République Tchèque)

Voici celui des Dames :

  • Amal Mohamed MHAMUD – 285-7x (Qatar)
  • Valentyna HONCHAROVA – 283-7X (Ukraine)
  • Victoriya RYBOVALOVA – 282-3x (Ukraine)

Et des Juniors :

  • Gor KHACHATRYAN – 291-8x (Arménie)
  • Aaro Juhani VUORIMAA – 288-7x (Finlande)
  • Danylo DANILENKO – 287-8x (Ukraine)

Rendez-vous est pris demain à partir de 9 heures pour une éventuelle remise en question de ces classements provisoires. Rappelons que demain, les finales seront retransmises en direct sur FFTir-TV.

Lundi 8 août 2022

Cette chaude journée a commencé avec les passes à vitesse rapide qui complètent les passes à vitesse lente de la veille. Après quelques tirs de départage, les quatre catégories de compétiteurs s’engagent dans leurs demi-finales.

Lukasz CZAPLA (Pologne) en position de tir

À l’issue de celles-ci, le classement détermine ceux qui pourront participer au duel pour la médaille d’or (dont le perdant obtient la médaille d’argent) et ceux qui participeront au duel pour la médaille de bronze (dont le perdant obtient la quatrième place).

L’Équipe d’Arménie

Voici le palmarès en fin de journée :

Cible mobile à 10 mètres Hommes

  • Emil MARTINSSON – 575-12x (Suède)
  • Ihor KIZYMA – 578-11x (Ukraine)
  • Lukasz CZAPLA – 574-16x (Pologne)

Le champion du monde est suédois : Emil MARTINSSON 

Cible mobile à 10 mètres Junior Garçons

  • Roman CHADAI – 561-14x (Ukraine)
  • Danilo DANILENKO – 562-12x (Ukraine)
  • Aaro Juhani VUORIMAA – 573-13x (Finlande)

Les deux ukrainiens vainqueurs de l’épreuve juniors: Roman CHADAI et Danilo DANILENKO

Cible mobile à 10 mètres Femmes

  • Viktorya RYBOVALOVA – 558-7x (Ukraine)
  • Galina AVRAMENKO – 555-8x (Ukraine)
  • Lilit MKRTCHYAN 558-8x (Arménie)

La championne du monde est ukrainienne :

Viktorya RYBOVALOVA accompagnée par Simon CHADAI

Cible mobile à 10 mètres Junior Filles

  • Alexandra SADUAKASSOVA – 566-12x (Kazakhstan)
    • amélioration de 9 points du record du monde établi en 2020 par Ksenila ANAFRIEVA (Russie)
  • Ida Julianna HEIKKILAE (Finlande) – 553-7x
  • Gohar HARUTYUNYAN (Arménie) – 552-7x

L’équipe du Kazakhstan : Kirill TYAVIN, Alexandra SADUAKASSOVA et Bakhtiyar IBRAYEV

Demain, dernière journée de compétition : épreuves à vitesses mixtes, remise des récompenses et cérémonie de clôture.

Mardi 9 août 2022

Dès 9 heures du matin, ce sont les deux passes de la Cible mobile à 10 mètres en vitesses mixtes qui se sont enchaînées, suivies à 16 heures 30 par deux shoot-off exclusivement masculins qui ont départagé les postulants aux médailles d’argent et de bronze.

La remise des médailles s’est déroulée dans le nouveau stand Finales et voici le palmarès :

Cible mobile à 10 mètres Hommes

  • Emil MARTINSSON (Suède)
  • Ihor KIZYMA (Ukraine)
  • Lukasz CZAPLA (Pologne)

 

Cible mobile à 10 mètres Juniors Garçons

  • Roman CHADAI (Ukraine)
  • Danilo DANILENKO (Ukraine)
  • Aaro Juhani VUORIMAA (Finlande)

 

Cible mobile à 10 mètres Femmes

  • Viktorya RYBOVALOVA (Ukraine)
  • Galina AVRAMENKO (Ukraine)
  • Lilit MKRTCHYAN (Arménie)

 

Cible mobile à 10 mètres Juniors Filles

  • Alexandra SADUAKASSOVA (Kazakhstan)
  • Ida Julianna HEIKKILAE (Finlande)
  • Gohar HARUTYUNYAN (Arménie)

 

Cible mobile à 10 mètres vitesses mixtes Hommes

  • Ihor KIZYMA (Ukraine)
  • Denys BABLIUK (Ukraine)
  • Emil MARTINSSON (Suède)

 

Cible mobile à 10 mètres vitesses mixtes Junior Garçons

  • Gor KHACHATRYAN (Arménie)
  • Aaro Juhani VUORIMAA (Finlande)
  • Roman CHADAI (Ukraine)

 

Cible mobile à 10 mètres vitesses mixtes Femmes

  • Galina AVRAMENKO (Ukraine)
  • Nourma Try INDRIANI (Indonésie)
  • Arusyak GRIGORYAN (Arménie)

 

Cible mobile à 10 mètres vitesses mixtes Juniors Filles

  • Alexandra SADUAKASSOVA (Kazakhstan)
  • Ida Julianna HEIKKILAE (Finlande)
  • Anastasiia ZHUCHENKO (Ukraine)

Cible mobile à 10 mètres vitesses mixtes Hommes (par équipes)

  • Suède (MARTINSSON, NYBERG & THURENSON)
  • Corée (JEONG, HA & CHO)
  • Finlande (LAHDEKORPI, HOLMBERG & HYVARINEN)

 

À l’issue de ces remises de médailles, Sylvie LANSON, trésorière de la Fédération Française de Tir, a dressé un rapide bilan du championnat : 42 médailles, dont 12 pour l’Ukraine, 8 pour la Suède et autant pour la Finlande et elle a remercié le représentant de l’ISSF, les jurys et les arbitres présents. Chacun d’eux a reçu un diplôme ou un petit souvenir de cette compétition.

De gauche à droite : Pekka KUUSISTO (Finlande), Kwanchon LEE (Corée du Sud), Claes JOHANSSON (Suède) et Elvira VALANT (Slovénie)

Puis Pekka KUUSISTO – président de la Commission Cible mobile et Délégué technique ISSF – a félicité la kazhaque Alexandra SADUAKASSOVA qui, marquant 566 points, a battu le record du monde de 9 points (catégorie 10m mixte Juniors Filles) ainsi que l’arménien Gor KHACHATRYAN qui, avec 386 points, a égalé le record du monde (catégorie 10m mixte Juniors Garçons). Il a ensuite remercié chaleureusement les organisateurs, notamment Patrick LAMARQUE, directeur de la compétition, et Maxime COURSIMAULT, entraîneur national Cible mobile.

L’équipe organisatrice de la compétition avec les quatre ouvreurs français

En souhaitant qu’une nouvelle compétition internationale de Cible mobile puisse être organisée très bientôt ici même, il a déclaré clos ce championnat du monde.


image006.jpeg