SERVICE CIVIQUE

Le Service Civique est l’engagement d’un jeune dans une mission d’actions citoyennes au sein d’une structure (Ligue, Comité Départemental, Club pour la FFTir). L’accueil de ce volontaire doit être pensé comme la rencontre entre un projet relevant de l’intérêt général porté par l’association et un projet personnel d’engagement d’un jeune.

Aussi, un accueil bien préparé peut vous permettre de dynamiser votre réseau de bénévoles, d’expérimenter des projets d’innovation sociale, de renforcer la qualité du lien avec vos publics, d’aller à la rencontre de nouveaux publics en particulier les jeunes, de bénéficier d’un regard neuf et de préparer le futur. En tant qu’organisme d’accueil vous êtes maître du choix du jeune volontaire puis responsable de son accompagnement.

La FFTir a renouvelé la demande d’agrément car les postes à pourvoir n’avaient pas trouvé preneur depuis 3 ans. Des fiches nationales de postes sont en cours d’élaboration et seront ouvertes afin de satisfaire les demandes des clubs désireux d’accueillir un volontaire entre septembre 2022 et juin 2023. Faites-vous connaître !

  • Si vous êtes un jeune, intéressé par le Service Civique, quel que soit votre lieu de résidence, faites-vous connaître en complétant et en envoyant ce coupon réponse à nschianchi@fftir.org.
  • Si vous êtes un club intéressé pour accueillir un jeune, merci de communiquer votre intention en respectant les délais définis ci-dessus en contactant le département développement qui vous apportera toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre projet.

EN CONDENSÉ

Le Service Civique c’est :

  • Un jeune de 16 à 25 ans accueilli avec le statut de volontaire (ni salarié, ni bénévole).
  • Durée du contrat : de 6 à 12 mois maximum, 8 mois en moyenne, pas de prolongation possible, à raison de 24h hebdomadaire minimum.
  • Un seul engagement de Service Civique possible par jeune.
  • Il reçoit une formation citoyenne (portée par la FFTir ou un partenaire) et passera également le PSC1.
  • Il est accompagné par un tuteur dans sa structure d’accueil.
À retenir également :
  • CÉSURE ET SERVICE CIVIQUE : LE DROIT DE PRENDRE SON TEMPS QUAND ON N’A QUE VINGT ANS : en accord avec son établissement, un(e) étudiant(e) peut temporairement interrompre sa formation pour vivre une autre expérience : c’est le droit à la césure. Un(e) étudiant(e) qui souhaiterait suspendre ses études pour se consacrer à un Service Civique peut ainsi demander à effectuer une césure qui est accordée de droit pour une période de 6 à 12 mois, en maintenant le bénéfice de son statut étudiant pendant cette période.
  • LES SERVICES ET AIDES FINANCIÈRES DE L’AGEFIPH POUR LES JEUNES VOLONTAIRES EN SITUATION DE HANDICAP : L’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés) favorise l’accès au Service Civique pour les jeunes en situation de handicap. Depuis 2015, des services et aides financières sont ouvertes aux volontaires pour compenser le handicap et leur permettre de réaliser une mission de Service Civique. Afin d’informer le plus grand nombre, l’AGEFIPH a créé une plaquette sur les aides et les modalités d’obtention, à destination des structures et des jeunes !

EN CHIFFRE

fftir 2016-10-04 a? 17.17.04.jpg
Attention, ces valeurs seront revalorisées au 1/02/2017, voir barème des indemnités.
* guide des organismes d’accueil

LES MISSIONS

Les 3 principes régissant la mission :

  • Non substitution à un emploi ou une fonction déjà occupée par un salarié ou un bénévole, ce qui implique de développer de nouveaux projets ou démultiplier l’impact d’actions existantes.
  • Accessibilité : pas de condition de diplôme, ni d’expérience exigé.
  • Mixité : le Service Civique doit créer du lien, les missions seront donc prioritairement axées vers un contact avec le public.

Il ne peut donc pas être confié à un volontaire des missions d’administration générale, de direction ou de coordination technique : éducateur sportif, secrétariat, entretien des bâtiments …

Le jeune volontaire participera aux actions en lien avec la mission d’intérêt général qui lui est confiée. Les fiches missions devant être agréées lors de la délivrance de l’agrément, vous trouverez ci-dessous les projets d’intitulés de missions proposées par la FFTir :

  • Oeuvrer pour favoriser l’adhésion aux valeurs portées par la FFTir, notamment dans l’accueil et l’accompagnement des nouveaux pratiquants et plus spécifiquement des publics cibles.
  • Élaboration d’un programme d’actions prenant en compte le développement durable pour le développement et le rayonnement d’une structure du Tir sportif.
  • Oeuvrer pour favoriser l’investissement bénévole notamment des jeunes et des femmes dans les fonctions dirigeantes, d’arbitrage et d’encadrement.
  • Participer au développement d’évènements sportifs renforçant la cohésion et la mixité sociale, la prise en compte des enjeux du développement durable, de la santé, de l’égalité homme – femme et de la citoyenneté.

Exemples d’actions :

  • Recenser des besoins, des bonnes pratiques… notamment en allant à la rencontre des publics (recueil d’informations, création d’enquêtes et traitement des données …).
  • Participer à la mise en place d’actions (promotion, évènements sportifs …).
  • Sensibiliser les publics, les accompagner, les encourager.
  • Participer à la création d’outils et à leur diffusion.
  • Participer à l’évaluation.

OBLIGATIONS

Si vous souhaitez accueillir un volontaire, sachez qu’il vous faudra :

  • Désigner un tuteur chargé d’accompagner le volontaire dans la réalisation de sa mission.
  • Organiser une phase de préparation aux missions (préciser le caractère civique et l’accompagnement dans leur réalisation).
  • Accompagner le volontaire dans sa réflexion sur son projet d’avenir afin de favoriser, à l’issue de sa mission, son insertion professionnelle.
  • Inscrire le volontaire à une session de formation Premiers secours de niveau 1 et organiser sa formation civique et citoyenne.
  • Verser une prestation financière (voir tableau Service Civique en chiffre).
  • En cas d’accident du volontaire pendant la mission, transmettre le formulaire (CERFA n° 6036-82 « déclaration d’accident du travail ») à l’agence du Service Civique dans les 24 heures par voie postale ou par courriel.
  • Assurer le suivi administratif mensuel demandé par l’Agence du Service Civique sur Elisa et par la FFTir dans le cadre du suivi de l’agrément collectif.
  • Établir un bilan nominatif de fin de mission décrivant les activités exercées et mentionnant les aptitudes, les connaissances et les compétences acquises à l’issue du Service Civique.

ALLER PLUS LOIN

Pour plus de renseignements sur le Service civique, consultez :